VIVA ENERGY GROUP LI

VEA
Temps Différé Australian Stock Exchange - 06:10 06/12/2022
2.660 AUD -1.48%

Les actions australiennes chutent en raison du poids des matières premières et des banques ; la décision sur le taux de la Fed est au centre de l'attention.

21/09/2022 | 03:17
Les actions australiennes ont chuté mercredi, avec les secteurs des matières premières et de la finance en tête des pertes, alors que les investisseurs se préparent à une hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale américaine pour maîtriser une inflation galopante.

L'indice S&P/ASX 200 a chuté d'environ 1% à 0050 GMT, tous les sous-indices étant dans le rouge. L'indice de référence a augmenté de 1,3 % mardi.

Plus tard dans la journée, la banque centrale américaine devrait augmenter ses taux d'intérêt de 75 points de base pour la troisième fois consécutive, certains participants au marché tablant sur une hausse de 1 point de pourcentage.

En Australie, le sous-indice minier a mené les pertes, chutant jusqu'à 1,8 %, après que les prix du minerai de fer en Chine aient été affaiblis par la politique persistante de zéro COVID du pays, les majors du secteur Rio Tinto, BHP Group et Fortescue Metals perdant entre 2 % et 2,4 %.

En outre, le secteur de l'or a perdu 2 %, en raison d'une baisse de la demande de valeurs refuges suite à un dollar plus fort, les principales sociétés de l'indice, Newcrest Mining et Northern Star Resources, perdant respectivement 2,7 % et 2,3 %.

Les financières ont dérapé de 0,6 %, les plus grandes banques du pays chutant dans une fourchette de 0,4 % et 0,8 %.

La banque centrale australienne a déclaré que son programme d'achat d'obligations de l'époque de la pandémie avait des effets bénéfiques sur l'économie, mais qu'il entraînerait également des pertes importantes pour la banque, la plaçant potentiellement en capitaux propres négatifs.

L'indice technologique national et les actions du secteur de la santé ont chuté de 1,8 % et de 0,3 %, respectivement.

Séparément, le deuxième plus grand épicier d'Australie, Coles Group, a accepté de vendre son unité de vente au détail de carburant et de produits de proximité au producteur d'énergie Viva Energy pour 300 millions de dollars australiens (200,64 millions de dollars).

En Nouvelle-Zélande, l'indice de référence S&P/NZX 50 a baissé d'environ 0,4 % à 11 517,4.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur VIVA ENERGY GROUP LIMITED
22/11
21/11
08/11
23/09
21/09