DOW JONES INDUSTRIAL

DJI
Cours en temps réel. Temps réel  - 06/07 22:20:01
31037.68PTS +0.23%

Wall Street : la Chine fait souffler un vent négatif

16/05/2022 | 17:36
(CercleFinance.com) - La Bourse de New York a ouvert en baisse lundi matin, plusieurs indicateurs d'activité décevants en provenance de Chine ayant renforcé les inquiétudes des investisseurs concernant la croissance mondiale.

En fin de matinée, le Dow Jones cède ainsi 0,5% à 32.029,7 points, tandis que le Nasdaq Composite lâche 1,4% à 11.639,2 points.

Les marchés d'actions ont été alourdis dès le début de la journée par l'annonce d'une contraction de 2,9% de la production industrielle chinoise en avril, qui s'est assortie d'une chute de 11,1% des ventes au détail.

'On voit que la politique 'zéro-Covid' commence à altérer très sérieusement les perspectives économiques du pays, mais les autorités tardent à réagir', s'inquiète un gérant.

Les investisseurs savent que sans une poursuite de la croissance chinoise, il va devenir difficile pour l'Europe et les Etats-Unis de continuer à croître, sachant que la Chine assure à elle seule 60% de la production manufacturière mondiale.

Ce nouveau signe de dégradation de la conjoncture chinoise pèse en particulier sur les valeurs technologiques comme Apple (-1,3%), qui réalisent une part importante de leur activité sur le marché chinois: l'indice S&P du secteur hi-tech cède actuellement 1,1%.

L'accumulation des signes de ralentissement de la deuxième économie mondiale ne pèse en revanche ni sur les cours des matières premières, ni sur ceux du pétrole, avec un baril de brut léger américain WTI qui progresse de 0,5% à plus de 111 dollars.

Les craintes d'une décélération de la croissance mondiale, voire d'une entrée en récession, sont alimentées par des indicateurs tout aussi ternes en provenance des Etats-Unis.

L'indice 'Empire State' - qui mesure l'activité manufacturière dans la région de New York - est repassé en territoire négatif en mai, à -11,6 contre +24,6 en avril, alors que les économistes attendaient un maintien en zone positive.

Le regain d'aversion au risque constaté sur le marché d'actions fait reculer de plus de sept points de base le rendement des Treasuries à dix ans, qui revient en direction des 2,85%.

Du côté des valeurs, McDonalds recule de 0,8% après avoir fait part de sa décision de quitter la Russie, ce qui se traduira par une charge comptable - essentiellement sans décaissement de trésorerie - d'environ 1,2 à 1,4 milliard de dollars.

Netflix rebondit de 2% à la faveur d'un relèvement d'opinion de Wedbush, passé de 'neutre' à 'surperformance' sur la valeur.

Si la croissance du géant du streaming tend désormais à stagner en Amérique du Nord et en Europe, le groupe pourrait bien se décider à troquer la croissance dans ces régions pour les profits, et relever ses prix, ce qui lui permettrait d'investir afin de poursuivre son développement en Amérique Latine et en Asie-Pacifique, explique le broker.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Copier lien
Toute l'actualité sur DJ INDUSTRIAL
22:07
22:02
21:34
21:05
20:41