SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 25/05 17:30:05
11491.8PTS +0.07%

Bourse Zurich: en ordre dispersé, le SMI plombé par ses trois poids lourds

12/01/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé en ordre dispersé mercredi. Après un plongeon initial qui l'a amené à son plus bas du jour, le SMI est bien remonté et a même effectué quelques passages dans le vert en fin de matinée, puis dans l'après-midi dans le sillage de Wall Street. Plombé par ses trois poids lourds, il a de nouveau fléchi sur la fin et a terminé en dessous de la barre des 12'700 points.

A New York, Wall Street gagnait du terrain en matinée après l'inflation américaine en décembre et en 2021. Les prix à la consommation aux Etats-Unis ont grimpé de 7,0% sur l'année 2021, enregistrant leur plus forte hausse depuis juin 1982. Les données sont ressorties dans l'ensemble conformes aux consensus des économistes.

"Les données sur l'inflation ont été accueillies par des investisseurs qui semblaient craindre bien pire", a commenté Craig Erlam analyste d'Oanda. De plus, sur le seul mois de décembre, l'inflation a ralenti par rapport à novembre, à 0,5% contre 0,8%.

Ces éléments permettent de dissiper un peu les craintes d'un brusque raidissement de la politique monétaire américaine, alors que le président américain Joe Biden et celui de la Fed, Jerome Powell, ont désigné l'inflation comme préoccupation majeure.

Les marchés avaient déjà été un peu rassurés par l'assurance affichée mardi devant le Sénat par M. Powell sur la capacité de l'institution à endiguer l'inflation sans porter préjudice à l'économie. Il n'avait toutefois pas exclu d'augmenter davantage les taux d'intérêt directeurs "au fil du temps".

Le SMI a terminé sur un recul de 0,31% à 12'670,47 points, avec un plus bas à 12629,38 points en début de séance et un plus haut à 12'740,61 points en ouverture. Le SLI a gagné 0,19% à 2037,74 points et le SPI a cédé 0,11% à 16'095,77 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 12 ont reculé et 18 avancé.

Le bon de jouissance Roche (-2,5%) a fini lanterne rouge, derrière Swisscom (-1,2%) et Swatch (-1,1%). Roche lance un système Cobas pour la gestion professionnelle de la glycémie ayant des fonctions numériques semblables à celle d'un smartphone. Cet outil, qui devrait améliorer la qualité des soins des patients, sera disponible dans les pays acceptant le marquage CE.

Novartis (-1,0%) et Nestlé (-0,3%) ont aussi pesé sur l'indice.

Le podium du jour se compose de Partners Group (+3,9%), ABB (+2,6%) et Holcim (+2,2%). Partners Group dévoile jeudi sa masse sous gestion 2021 et les analystes tablent sur un total de 123 milliards de dollars. La plupart d'entre eux s'attendent à des engagements d'investissement dans le haut de la fourchette des prévisions de l'entreprise, voire au-delà.

Geberit (+1,3%) publie pour sa part ses chiffres d'affaires et les experts l'attendent à 3,34 milliards de francs. Le télétravail devrait avoir porté les activités de rénovation, y compris sur la fin de l'année écoulée, ce qui devrait avoir permis à la multinationale saint-galloise d'enregistrer une croissance organique à deux chiffres, malgré un ralentissement au quatrième trimestre.

Au lendemain des premiers chiffres 2021 de Sika (+0,1%), Stifel a abaissé la recommandation "hold" de "buy" et a réduit l'objectif de cours. L'action a par ailleurs été retirée de la "Swiss Focus List". Même si Sika reste un bon investissement, Geberit et Holcim ont un meilleur potentiel de croissance, selon l'analyste.

Sur le marché élargi, l'équipementier de pompes à vide VAT (+4,0%) s'est donné de nouveaux objectifs pour 2022 après des résultats 2021 provisoires meilleurs que prévu. Sur l'ensemble de l'année 2021, les entrées de commandes ont atteint 1,23 milliard de francs, en hausse de 69% sur un an. Les ventes nettes ont bondi de 30% à 901 millions.

La banque en ligne Swissquote (+4,0%) a acquis pour un montant non divulgué son homologue Keytrade Bank Luxembourg. Cette opération permet au courtier glandois de devenir le premier établissement de négoce et d'investissement en ligne du grand-duché.

Molecular Partners (+10,1%) surfait encore sur son succès d'étape dans le développement avec Novartis d'un traitement contre le Covid-19, annoncé lundi. Novartis veut déposer en février une demande d'homologation d'urgence aux Etats-Unis pour ce traitement, a déclaré le directeur général Vasant Narasimhan, dans un entretien publié mercredi par l'agence Bloomberg.

Relief Therapeutics (+12,6%) fait à son tour l'objet d'une plainte pour violation des termes de sa collaboration avec son partenaire étasunien Nrx, dans le domaine du Covid-19 également. Le gestionnaire d'actifs thérapeutiques a réagi et rétorqué que c'est Nrx et non lui-même qui a violé les termes de la collaboration, et que l'accord entre les deux parties sur l'aviptadil reste en vigueur.

rp/al

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
26/05
26/05
26/05
26/05
26/05