SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 02/03 17:30:09
10817.15PTS +1.03%

Bourse Zurich: hausse hésitante à l'approche de la mi-journée

13/10/2020 | 11:31

Zurich (awp) - Hésitante sur la direction à prendre en début de séance, la Bourse suisse semblait s'orienter à la hausse à l'approche de la mi-journée, mais toujours avec retenue. Soutenu par les poids lourds Roche, Novartis et Nestlé, le SMI s'approchait à nouveau de la barre de 10'400 points, avant de céder une partie de ses gains.

Les investisseurs semblaient avoir retrouvé l'espoir de voir démocrates et républicains s'accorder sur un plan de relance de l'économie américaine, alors que l'interruption d'un essai clinique d'un vaccin contre le Covid-19 par Johnson & Johnson, dans un contexte de reprise de la pandémie en Europe, venait modérer leur enthousiasme.

Le flux d'informations demeurait modeste en matinée, alors que plusieurs grandes sociétés américaines, dont notamment Citigroup, Johnson & Johnson, Blackrock et Delta Airlines, dévoileront dans l'après-midi leurs résultats du 3e trimestre.

En matière d'informations macro-économiques, les prix à la consommation en Allemagne ont bien baissé de 0,2% en septembre sur un an sous l'effet de la baisse temporaire de la TVA. Après avoir enregistré en juillet sa première baisse depuis 2016, à -0,1%, l'indice des prix mesurant l'inflation s'était stabilisé en août. Sur un mois, les prix ont également baissé en septembre de 0,2%.

En Suisse, la mise en circulation des véhicules routiers a continué de baisser en septembre par comparaison avec le même mois de l'année dernière. Les immatriculations de voitures de tourisme électriques (+83%) et surtout hybrides (+104%) ont une nouvelle fois évolué à contre-courant.

Après une entame de séance sur un imperceptible gain de 0,06%, l'indice SMI passait dans les minutes qui suivaient dans le rouge, pour repasser dans le vert peu avant 10h00 et atteindre un plus haut du jour à 10'396 points. Toutefois vers 10h45, il notait à 10'369,85 points, retrouvant son niveau de 09h00, soit une infime progression de 0,06%.

Le SLI stagnait lui aussi quasiment, avec un gain d'à peine 0,04% à 1592,95 points, alors que l'indicateur élargi SPI faisait un peu mieux, progressant de 0,14% à 12'966,08 points.

Sur les trente valeurs composant le SLI, seize s'affichaient en baisse et 14 en hausse.

Côté gagnants, Temenos (+1,15%) prenait les devants, devançant Logitech (+0,9%) et le poids lourd Novartis (+0,8%). Autre grosse capitalisation du marché helvétique, Nestlé (+0,4%) suivait à quelques encablures, précédé notamment par Adecco (+0,8%), Swisscom (+0,8%) et Kühne+Nagel (+0,2%).

Le géant de l'alimentation a annoncé avoir mené à bien son offre publique d'achat (OPA) sur Aimmune Therapeutics. A l'échéance de l'offre le 9 octobre à midi, la multinationale veveysane détenait quelque 84% du capital-actions en circulation du groupe américain coté au Nasdaq.

Le bon de participation Schindler (+0,7%) bénéficiait de la révision à la hausse par la Banque royale du Canada de la notation et l'objectif de cours du fabricant lucernois d'ascenseurs et escaliers mécaniques.

Le troisième poids lourd, Roche (+0,2%) a fait part du lancement d'un nouveau test permettant de détecter les antigènes développés par le système immunitaire en réponse au Sars-Cov-2, à l'origine du coronavirus, chez les personnes ayant contracté cette forme de pneumonie virale. Il devrait être disponible dans les pays acceptant la norme CE, notamment en Europe, à la fin de l'année en grande quantité et une demande d'homologation rapide (EUA) devrait également être déposée aux Etats-Unis.

Côté perdants, Alcon (-1,0%) présentait le plus gros repli, sans informations particulières. Figuraient également en bas de tableau, Swiss Life (-1,0%), Straumann (-0,9%), AMS (-0,8%) et Zurich Insurance (-08%).

Sur le marché élargi, Santhera chutait de 5,8%, alors que Dufry lâchait 4,5% et Zur Rose 3,9%. Le directeur général du groupe, Walter Oberhänsli, devra répondre devant le tribunal de Frauenfeld de violations de la loi sur les produits thérapeutiques et de celle sur la concurrence déloyale.

A l'autre extrémité du classement, Relief Therapeutics s'envolait de 7,1%, après l'annonce de premiers résultats encourageants dans l'efficacité du RLF-100 (aviptadil) contre la Covid-19 sur des patients dans un état critique admis en soins intensifs, avec une comorbidité grave et souffrant d'une insuffisance respiratoire, développé avec le partenaire américain Neurorx.

vj/nj

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:16
17:38
16:42
14:37
13:39