SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 17:30:04 03/02/2023
11349.39 PTS +1.44%

Bourse Zurich: le SMI finit juste en rouge, Credit Suisse poursuit son plongeon

28/11/2022 | 18:19

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative lundi. Le SMI a joué aux montagnes russes en majeure partie dans le rouge. Grâce au soutien de ses trois poids lourds, il a terminé sur un petit recul. Credit Suisse a encore poursuivi sa descente aux enfers, inscrivant un nouveau plus bas historique, sous la barre des 3 francs.

A New York, Wall Street cédait du terrain en matinée. Les investisseurs s'inquiétaient de l'évolution de la situation en Chine où la colère monte contre la politique zéro-Covid, ce qui pourrait affecter encore davantage l'économie du pays.

"La journée est placée sous le signe de la Chine", a expliqué Karl Haeling, de LBBW, en référence aux manifestations spontanées observées à travers le pays, pour protester contre les restrictions sanitaires et réclamer davantage de libertés.

"C'est inquiétant", a poursuivi l'analyste. "Le problème, à ce stade, c'est que quoi que fasse la Chine, cela sera mauvais pour l'économie, qu'ils maintiennent les confinements ou qu'ils rouvrent, ce qui va provoquer une crise sanitaire."

L'indice VIX, qui mesure la volatilité du marché, était en hausse sensible de plus de 8%, témoin d'un regain de nervosité à Wall Street.

Pour Patrick O'Hare, le marché est hésitant à l'orée d'une semaine qui sera marquée par une nouvelle série d'allocutions de membres de la banque centrale américaine (Fed), dont son président, Jerome Powell, mercredi.

A cela s'ajoute une pluie d'indicateurs macroéconomiques avec, en vedette, l'indice des prix PCE jeudi et le rapport sur l'emploi américain vendredi.

Le SMI a terminé en repli de 0,05% à 11'161,16 points, avec un plus bas à 11'115,37 et un plus haut 11'199,19. Le SLI a cédé 0,41% à 1709,89 points et le SPI 0,21% à 14'261,41 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 21 ont reculé et 9 avancé.

Credit Suisse (-9,3% à 3,01francs) a fini lanterne rouge, derrière Sika (-3,0%) et Geberit et Partners Group (chacun -2,4%).

L'action de la banque aux deux voiles a inscrit un nouveau plus bas historique à 2,97 francs en cours de séance. La période d'exercice des droits de souscription pour le second volet de son augmentation de capital a débuté, censé faire affluer quelque 2,24 milliards de francs dans ses caisses. Le premier volet, vendredi, était réservé à des "investisseurs institutionnels" et avait permis à la banque d'injecter des liquidités à hauteur de 1,76 milliard, provenant essentiellement de la Saudi National Bank (SNB) devenu son nouvel actionnaire de référence.

Julius Bär (-1,7%) et UBS (-1,1%) ont aussi abandonné du terrain.

ABB (-1,4%) serait sur le point de conclure un accord judiciaire à propos de la construction de la centrale électrique Kusile en Afrique du Sud. Il s'apprêterait à débourser un montant d'environ 325 millions de dollars pour clore le dossier, a indiqué le Wall Street Journal (WSJ) citant des sources proches du dossier.

Richemont (+2,2%) précède son concurrent Swiss Re (+1,5%) et Swatch (+1,1%).

Les poids lourds Nestlé (+0,4%), Roche et Novartis (chacun +0,3%) ont soutenu l'indice.

Sur le marché élargi, Forbo (-15,2%) a fortement reculé après le départ annoncé vendredi du directeur général Michael Schumacher, qui sera remplacé en mars prochain par Jens Fankhänel, actuellement à la tête de Kardex (-2,5%). Les analystes de Vontobel et de la Banque cantonale de Zurich ont tous deux relevé le départ "surprise" du CEO, mais aussi l'avertissement sur résultats peu détaillé.

BKW (-2,3%) a conclu avec plusieurs banques internationales une nouvelle facilité de crédit de 1,5 milliard de francs. Cette nouvelle facilité vient compléter un autre emprunt syndiqué d'un demi-milliard, non utilisé à ce jour.

Aryzta (-2,2%) a bouclé le premier trimestre de son exercice décalé 2022/23 sur des recettes en hausse de 20%, essentiellement grâce aux augmentations de prix. En termes de volumes, les ventes ont progressé de manière beaucoup plus modeste en rythme annuel.

La société immobilière Epic Suisse (-0,8%) a vu la valeur de son portefeuille immobilier opérationnel progresser à 1,45 milliard de francs à fin septembre, après 1,43 milliard de francs à la fin de l'année dernière.

Bucher Industries (+1,0%) a bénéficié d'un relèvement de recommandation à "outperform" de "sector perform" par la Banque royale du Canada, qui a aussi augmenté l'objectif de cours à 440 de 370 francs. La demande robuste de machines agricoles continue de dépasser l'offre, a notamment relevé l'analyste.

rp/ol

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
03/02
03/02
03/02
03/02
03/02