SMI

SMI
Temps Différé Swiss Exchange - 17:30:04 03/02/2023
11349.39 PTS +1.44%

Bourse Zurich: le SMI repasse et finit au-dessus des 10'900 points

09/11/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a encore gagné du terrain mercredi. Après avoir hésité sur la direction à prendre en matinée, le SMI s'est installé définitivement dans le vert. Il a même franchi la barre des 10'900 points en seconde partie d'après-midi et a terminé près de son plus haut du jour. Swiss Life a retenu l'attention des investisseurs, après la publication de son rapport intermédiaire.

A New York, Wall Street cédait du terrain en matinée, dans l'attente des résultats des élections de mi-mandat qui n'ont pas vu arriver la vague républicaine attendue.

"Le marché baisse parce qu'on n'a pas encore tous les résultats, alors ces élections sont un prétexte pour des prises de profits" après plusieurs jours de hausse pour la Bourse new-yorkaise, a commenté Peter Cardillo de Spartan Capital.

"Quelle que soit l'issue, les marges vont être très étroites et on se dirige de toute façon vers une paralysie du gouvernement", a ajouté cet expert. Peu de changements politiques sont alors à attendre que ce soit au niveau des régulations des secteurs bancaires ou de l'énergie par exemple ou du code des impôts, ce qui n'est pas pour déplaire aux marchés financiers.

Le SMI a terminé en hausse de 0,71% à 10'904,33 points, avec un plus haut à 10'911,45 points et un plus bas à 10'803,04 points. Le SLI a gagné 0,48% à 1654,41 points et le SPI 0,74% à 13'946,62 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 21 ont progressé et neuf reculé.

Swiss Re (+2,1%) précède Swisscom (+1,7%), ainsi que Temenos et AMS Osram (chacun +1,5%) sur le podium du jour.

Chez Temenos, l'actionnaire minoritaire Petrus a relancé les hostilités. Il réclame un réexamen complet de la stratégie de l'entreprise et exige le départ du directeur général et du président, estimant que ses préoccupations quant à la gestion et l'avenir du développeur de logiciels, formulées en octobre, sont loin d'être prises en compte.

Les poids lourds Novartis (+1,2%), Roche et Nestlé (chacun +1,1%) ont soutenu l'indice.

Richemont (+0,6%) publiera vendredi ses résultats pour le premier semestre de son exercice 2022/2023. Les données seront difficiles à comparer avec l'année précédente en raison du processus de vente en cours de sa filiale Yoox-Net-a-porter (YNAP) au britannique Farfetch. Dans la copie présentée, YNAP fera partie de la rubrique "assets held for sale".

Swatch (-0,2%) n'a pas suivi le rythme de son concurrent genevois.

Swiss Life (+0,5%) n'a pas échappé à l'appréciation du franc ni aux turbulences des marchés financiers sur les neuf premiers mois de l'année. En monnaies locales toutefois, le géant zurichois de l'assurance vie revendique des revenus en hausse, tout particulièrement pour les activités génératrices de commissions sur lesquelles il exerce un accent soutenu depuis des années.

Dans le camp des perdants, Credit Suisse (-3,2%) a fini lanterne rouge derrière Straumann et Logitech (chacun -1,8%).

La banque aux deux voiles prévu de reverser 31,3 millions de dollars issus du produit de la liquidation d'un des fonds Supply Chain Finance, liés à la société d'affacturage britannique Greensill qui a fait faillite, ce qui porte le total des fonds remboursés à environ 667 millions de dollars.

Barclays a repris la couverture de Logitech avec une recommandation d'achat ("overweight") et un objectif de cours à 65 dollars. L'analyste estime l'action du groupe valdo-californien sous-évaluée comme aucune autre de la branche. Considérant la forte contraction du cours depuis mi-2021, l'expert voit une opportunité pour les investisseurs de s'engager sur le titre à bon compte

Julius Bär avait abaissé mardi l'objectif de cours de Straumann et confirmé "hold". Le fabricant d'implants dentaires un titre de haute qualité pour les investisseurs orientés long terme, selon l'analyste.

UBS (-0,2%) a également cédé du terrain, alors que Julius Bär (+0,6%) en a gagné.

Sur le marché élargi, Dufry (+0,5%) a remporté un appel d'offres portant sur l'exploitation pour les 15 prochaines années des boutiques du nouveau terminal 2 de l'aéroport de Bangalore, dans le sud de l'Inde.

Bobst (+0,6%) a confirmé à l'attention de la communauté financière ses objectifs annuels présentés fin juillet, ainsi que sa feuille de route stratégique. Revenant sur l'offre publique d'achat de JBF Finance, le groupe de Mex indique que la décision concernant la décotation de son action de SIX Swiss Exchange devrait tomber d'ici la fin du mois en cours.

rp/al

© AWP 2023
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
03/02
03/02
03/02
03/02
03/02