SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 18/05 17:30:17
11579.14PTS -1.29%

Bourse Zurich: ouverture attendue en repli

02/12/2021 | 08:46

Zurich (awp) - La Bourse suisse devrait entamer la séance de jeudi en repli dans le sillage de la clôture en baisse de Wall Street la veille. Dans un flux de nouvelles d'entreprises désormais tari à l'approche des fêtes de fin d'année, les investisseurs continuent de s'inquiéter de l'évolution de la pandémie de Covid-19, alors qu'un premier cas du variant Omicron a aussi été découvert aux Etats-Unis.

Les principaux indices américains ont fini mercredi soir en baisse, l'indice phare Dow Jones ayant ainsi perdu près de 1000 points entre le plus haut et le plus bas de la séance, observe jeudi John Plassard, de Mirabaud Banque. Cette dernières avait pourtant très bien débuté après que Jerome Powell ait "affiné" son discours de la veille concernant l'inflation, note l'expert.

"Au premier jour de son audition devant le Congrès mardi, le président de la Fed avait tenu bon de dire qu'il fallait retirer l'adjectif 'transitoire' de l'inflation et que le tapering (assouplissement quantitatif) pourrait (allait ?) être accéléré à partir du début 2022", poursuit M. Plassard. Cette fois-ci Jerome Powell s'est voulu rassurant sur la progression des salaires qui n'affichent pas une accélération inquiétante.

Vers 08h11, l'indice SMI se tassait de 0,52% à 12'202,92 points, selon les calculs avant-Bourse de la banque Julius Bär. L'ensemble des vingt valeurs phares du marché helvétique s'affichait en recul, la palme en la matière revenant aux bancaires, UBS dégringolant de 1,5% et héritant de la lanterne rouge, derrière Credit Suisse (-1,5% également).

Les poids lourds Nestlé, Novartis et Roche abandonnaient quant à eux 0,3% chacun. Tenant ce jeudi sa journée des investisseurs, le géant pharmaceutique Novartis a assuré vouloir maintenir sa principale unité Innovative Medicines sur la voie de la croissance à l'horizon 2026, surcompensant notamment un manque à gagner devisé à 9 milliards de dollars du fait de la concurrence de versions génériques de ses médicaments. La rémunération des actionnaires devrait aussi continuer à s'étoffer.

En haut de tableau, SGS se montrait le plus résistant, limitant son repli à 0,2%, devant Swisscom (-0,3%), Geberit et Lonza (aussi -0,3%).

Du côté du marché élargi, Vifor décollait de 14,7%, des courtiers évoquant la rumeur d'un rachat de l'entreprise pharmaceutique st-galloise par le groupe australien CSL. Dufry lâchait pour sa part 2,2%.

vj/jh

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:50
18:25
18:16
17:36
16:19