SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 05/08 17:31:28
11123.07PTS -0.71%

Bourse Zurich: un vendredi noir s'annonce sur les marchés

26/11/2021 | 09:36

Zurich (awp) - La Bourse suisse plongeait dans le premiers échanges, emportée par les craintes de retour en force de la pandémie après la découverte d'un nouveau variant en Afrique du Sud. Les valeurs qui comptaient sur la reprise conjoncturelle buvaient la tasse. L'ensemble des marchés européens étaient dans le rouge vif.

Suite à la découverte du nouveau variant B.1.1.529, l'Allemagne a suspendu ses vols avec l'Afrique du Sud, emboîtant le pas à d'autres pays. La Commission européenne propose de faire de même. "Les valeurs liées à la réouverture de l'économie devraient être frappées de plein fouet aujourd'hui", affirme John Plassard, de Mirabaud Banque.

Ces craintes interviennent alors que l'économie semblait se remettre de la crise sanitaire. En Suisse, le PIB a progressé au troisième trimestre bien au-dessus des provisions, avec des hausses de 4,1% sur un an et de 1,7% en rythme trimestriel.

Le baromètre de l'emploi de l'Office fédéral de la statistiques (OFS) au troisième trimestre montre également une amélioration sur le marché du travail.

Alors que la journée commerciale du "Black Friday" bat son plein, les marchés financiers s'apprêtaient à vivre un véritable vendredi noir. L'indice de volatilité VSMI a grimpé de plus 20%.

A 9h23, le Swiss Market Index (SMI) chutait de 2,3% à 12'170,70 points et le Swiss Leader Index (SLI) plongeait de 2,42% à 1960,47 points. Le Swiss Performance Index (SPI) reculait de 2,17% à 15'556,32 points. Parmi les valeurs vedettes, seules Logitech (+3,9%), Lonza (+1,5%) et Givaudan (+0,1%) gagnaient du terrain.

Swatch (-5,4%), Swiss Re (-5,3%) et les bancaires UBS (-5,3%) et Credit Susse (-5,1%) subissaient les pertes les plus marquées. De nombreux titres chutaient de plus de 4 et 3%. Les poids lourds de la cote Nestlé (-1,7%), Novartis (-2,6%) et Roche (-1,5%) n'échappaient pas à la tendance. L'assemblée générale de ce dernier doit se prononcer vendredi matin sur l'acquisition du paquet d'actions propres détenues par Novartis.

Les nouvelles d'entreprises paraissaient anecdotiques. SGS (-1,6%) a acquis pour un montant non dévoilé la société canadienne Sulphur Experts, qui génère un chiffre d'affaires annuel de 12 millions de dollars canadiens et emploie 50 personnes.

Sur le marché élargi, Arbonia (-3,9%) va fermer son site de production de radiateurs plats de Tubbergen, aux Pays-Bas, entraînant la suppression de quelque 100 postes de travail d'ici à la fin de l'année prochaine. Des coûts uniques de moins de 10 millions de francs sont prévus pour 2021.

Dottikon (-4,1%) a vu ses principaux indicateurs gonfler nettement au premier semestre 2021/22, clos à fin septembre. Les recettes ont progressé de près de 11%, tandis que le rentabilité s'est étoffée de manière encore plus marquée. La direction s'attend à un chiffre d'affaires en hausse pour l'exercice dans son ensemble.

Le fabricant de matériel roulant Stadler (-2,6%) a décroché un contrat auprès de Deutsche Bahn Regio, auquel il va livrer 44 trains électriques à batteries (BEMU) de type Flirt Akku dès 2025. Le détails financiers ne sont pas précisés.

Forbo (-0,7%) va se lancer dans un programme de rachat d'actions à prix fixe, portant sur 5% du capital-actions. En tout 82'500 titres seront acquis à un prix unitaire de 1745 francs. Le titre a clôturé jeudi à 1828 francs.

fr/lk

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
05/08
05/08
05/08
05/08
05/08