WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 30/11 01:27:01
70.912USD +0.08%

Le pétrole conclut une nouvelle semaine de hausse

22/10/2021 | 21:36

New York (awp/afp) - Les cours du pétrole ont conclu nettement dans le vert vendredi, signant leur neuvième semaine de hausse d'affilée, au lendemain d'une séance de prise de bénéfices et dans un environnement de forte demande et d'offre contrainte toujours favorable aux prix.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a engrangé 92 cents ou 1,08% par rapport à la clôture de jeudi, à 85,53 dollars à Londres.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le même mois s'est apprécié de 1,26 dollar ou 1,52% à 83,76 dollars.

Le Brent avait atteint jeudi en cours de séance asiatique 86,10 dollars, une première depuis octobre 2018, avant de céder du terrain.

Le WTI, qui avait touché la veille un record depuis le mois d'octobre 2014, à 84,25 dollars le baril, a suivi la même voie.

Les analystes attribuent ces augmentations du cours de l'or noir aux récentes annonces de levée des restrictions de voyages, la lente reprise de la production aux Etats-Unis et les attentes d'une plus forte demande d'énergie à l'orée de l'hiver et de la saison des fêtes.

Washington a annoncé la semaine dernière que l'administration Biden levait les restrictions aux frontières pour les étrangers vaccinés contre le Covid-19 à partir du 8 novembre après plus de 18 mois d'interdiction, ce qui devrait doper le nombre de vols et le besoin de carburant.

L'offre insuffisante peine à satisfaire une demande qui accélère aussi à l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord.

"Nous continuons de penser que, compte-tenu de l'épuisement des stocks et de l'approche prudente de l'Opep+ en matière d'augmentation de la production, les prix du pétrole resteront bien soutenus pour le reste de l'année", avancent les analystes d'ING.

Le cartel de producteurs, composé des treize membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et de leurs alliés via l'accord Opep+ se retrouvent le 4 novembre pour statuer sur leur niveau de production en fin d'année.

L'annonce jeudi par l'Agence nationale océanique et atmosphérique américaine (NOAA) de "températures supérieures à la moyenne prévues dans le Sud et dans la majeure partie de l'Est des États-Unis" cet hiver était toutefois de nature à plafonner la hausse des cours, de l'ordre de 30% au cours des deux derniers mois.

La perspective d'un hiver plus rude avait alimenté les spéculations sur une consommation d'électricité plus importante que la moyenne dans l'hémisphère nord cet hiver, tirant de concert les prix du charbon, du gaz et dans une moindre mesure du pétrole vers le haut.

bp-vmt/juj/els

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
29/11
29/11
29/11
29/11
29/11