EN DIRECT DES MARCHES : Valeo, Rubis, Antalis, GTT, Vente-Unique, Tesla, Apple, Boeing, ENI, Nestlé...

22/07/2020 | 07:58

Les publications d'entreprises font toujours les gros titres de la presse financière, avec des annonces en Europe, comme Valeo ou ABB, et aux États-Unis avec Texas Instruments et Snap, avant Microsoft et Tesla plus tard dans la journée. Des rumeurs laissent penser que le B737MAX ne revolera pas en 2020, tandis que Nestlé pourrait céder ses eaux chinoises.

En France

Valeo souffre. Comme les rumeurs le laissaient entendre, Valeo va supprimer 12 000 emplois dans le monde, dont 2000 en France, après avoir publié une lourde perte de 1,2 Mds€ au terme du premier semestre 2020. L'équipementier automobile souligne toutefois sa surperformance par rapport à son marché de référence et une position de liquidité robuste à 4,4 Mds€ de lignes de crédit disponibles et de trésorerie. En première approche, Jefferies souligne que le groupe est en dessous des attentes à l'issue du semestre, ce qui devrait entraîner des révisions à la baisse des anticipations, surtout après les promesses que laissaient entrevoir les résultats du premier trimestre.

Croissance externe. Rubis et I Squared Capital rachètent le leader espagnol du stockage de produits liquides Tepsa (52 M€ de revenus annuels). Le montant de la transaction n'a pas été communiqué. L'entreprise opère quatre dépôts côtiers à Barcelone, Bilbao, Tarragone et Valence, qui disposent d'une capacité de stockage total de 912 000 m³.

L'OPA sur Antalis se profile. KPP va déposer une OPA à 0,73 EUR sur le solde des actions Antalis qu'il ne détient pas. KPP a acquis 83,7% du capital auprès de Sequana (à 0,10 EUR pièce) et Bpifrance (à 0,40 EURO pièce). Cela débloque des fonds de fonctionnement pour l'entreprise, conformément aux accords signés précédemment. L'acquéreur espère procéder au retrait obligatoire du dossier, si les conditions sont réunies à l'issue de l'offre.

En bref


Dans le monde

Lourdes réquisitions. Le parquet de Milan a requis 8 ans de prison contre l'administrateur délégué d'Eni SpA, Claudio Descalzi, dans un procès pour des soupçons de corruption dans un contrat au Nigeria. L'acte d'accusation mentionne que la compagnie italienne et son allié Shell ont acquis en 2011 un gisement pétrolier en sachant pertinemment que l'essentiel des 1,3 Mds$ du contrat seraient versés en pots-de-vin à des responsables politiques et à des intermédiaires. La date du jugement n'est pas encore connue.

Le B737MAX attendra encore. La FAA va accueillir les commentaires du public sur le B737MAX, une étape de plus vers le retour en exploitation du monocouloir de Boeing. Les vols de certification sont désormais achevés. Le public aura 45 jours, à compter de la publication de l'avis, pour faire ses remarques. Il reste encore du chemin avant le retour en vol de l'appareil. La FAA n'a pas voulu donner d'indications sur une date exacte mais des rumeurs insistantes au sein de l'administration américaine laissent penser que l'appareil ne revolera pas avant 2021.

Réduction de périmètre. Nestlé a confirmé des informations de CNN selon lesquelles le groupe évalue ses options pour ses eaux locales chinoises, qui pourraient être vendues. En juin dernier, l'entreprise avait annoncé son intention de se séparer de certaines marques d'eau aux États-Unis.

Apple vise la neutralité carbone. Le groupe californien a annoncé hier se donner 10 ans pour atteindre la neutralité carbone, soit jusqu'en 2030. Apple a pour objectif de réduire ses émissions de 75% et de trouver des solutions d'élimination du carbone pour le solde.

A marquer d'une pierre blanche. Ce 22 juillet est une date importante pour Elon Musk, puisqu'il devient éligible à 2,1 Mds$ de rémunération variables grâce aux performances boursières de Tesla. Malgré sa baisse de la veille, le constructeur affiche une capitalisation moyenne de 150 Mds$ pendant six mois, conditions pour débloquer la seconde des douze tranches conditionnelles dont bénéficie Musk.

Côté résultats d'entreprises

  • United Airlines a perdu 2,6 Mds$ au second trimestre.
  • Snap déçoit avec ses résultats et perd 4% hors-séance.
  • Texas Instruments vise des revenus au troisième trimestre supérieurs à ce qui était prévu.
  • Malgré des résultats en baisse, ABB Ltd dépasse les attentes au second trimestre.

En bref

  • Nissan pourrait décaler de six mois, à juin 2021, la fermeture de son usine de Barcelone, si le travail reprend sur le site.
  • Le Japon approuve la dexaméthasone, notamment produite par Nichi-Iko, comme traitement contre la COVID-19.
  • Wirecard a embauché Alix Partners pour une étude forensique sur ce que savaient ou non les salariés et dirigeants du groupe des malversations financières.
  • Le plan de relance européen pourrait favoriser le début d'un mouvement de consolidation entre les banques de la zone euro, selon la présidente de Banco Santander, Ana Botin.
  • Toyota prévoit un quasi-retour à la normale de la production dans ses 15 usines japonaises en août.

Ça publie. Microsoft, Tesla, Thermo Fisher, Iberdrola, Christian Dior, ABB Ltd, Biogen, Fortinet, Antofagasta, Ingenico, Ubisoft

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
13:39
11:31
11:05
09:46
09:35