La BCE, de la mitrailleuse au bistouri ?

02/09/2021 | 09:02

Tout va toujours bien pour les marchés actions. Le Nasdaq enfile les records comme des perles et le CAC40 est sorti de sa torpeur avec le réveil de sa locomotive LVMH. Les banques centrales commencent à s'agiter, même la BCE, pour profiter de la fenêtre de tir économique favorable à un refroidissement de la mitrailleuse à liquidités. Au programme du jour, encore de la politique monétaire et quelques évolutions dans les grands indices européens.

Circulez, il n'y a rien à voir. Les marchés actions ont repris leur évolution positive en pente douce, après quelques soubresauts de fin de mois d'août en Europe. Le Nasdaq en a profité pour signer un nouveau record et les places asiatiques ont l'air de retrouver quelques couleurs après un début d'année très éloigné des performances occidentales. Le coronavirus, qui circule toujours, n'est plus vraiment un sujet de déstabilisation pour les investisseurs, qui s'estiment désormais capables d'en anticiper correctement les conséquences.

Restent les politiques monétaires et la façon dont les banques centrales vont détricoter leurs dispositifs de soutien, un sujet qui a toujours flotté dans l'air mais qui prend logiquement plus de poids à l'approche d'échéances importantes.

J'évoquais hier le retour de la querelle des anciens et des modernes sur la politique de la Banque centrale européenne. Je pensais ce retour discret et progressif. Erreur, puisqu'il se fait plutôt en fanfare au vu de la multiplication des déclarations des membres de la BCE hier. Jusqu'à celles de Christine Lagarde qui a affirmé dans Time Magazine que l'Europe n'a plus besoin que d'un soutien "chirurgical" centré sur les secteurs encore en difficultés, compte-tenu de l'embellie économique. Si même la cheffe de meute s'y met ! Dans les heures qui ont précédé, Luis de Guindos, Jens Weidmann et Robert Holzmann y étaient aussi allés de leur couplet en ce sens. Voilà qui ressemble furieusement à un plan de communication concerté, et qui renforce l'intérêt de la réunion de politique monétaire que la BCE tiendra la semaine prochaine.

L'euro a salué ces prises de positions plus "faucon" que "colombe" par une remontée face au dollar. La paire euro / dollar pourrait faire reparler d'elle avec les statistiques sur l'emploi aux Etats-Unis, dont des indicateurs avancés dès cet après-midi et le chiffre officiel d'août publié demain. Les économistes pensent que la Fed utilisera ces chiffres pour caler le calendrier de réduction de son propre programme de soutien. Il est possible, mais pas certain, que la volatilité soit un peu plus forte en cette fin de semaine. Cette phrase très engagée de ma part clôt cette partie, illustrant parfaitement l'analyse réalisée par mon collègue, l'indispensable Xavier Delmas, dans sa dernière vidéo, que je vous recommande chaudement de regarder.

Après cette séquence "autopromo", terminons sur un sujet plus léger. Le début du mois de septembre est l'occasion pour les fournisseurs d'indices de mettre à jour les compositions. Plusieurs annonces ont été faites hier soir. L'entrée de Stellantis eu sein de l'EURO STOXX 50, l'indice des très grosses valeurs de la zone euro, et la sortie d'Engie. Ou le départ de Safran du STOXX Europe 50. Dans le FTSE 100 britannique, WM Morrison et Meggitt chassent The Weir Group et Just Eat Takeaway. En Allemagne, le DAX va passer au cours du mois de 30 à 40 valeurs avec de nouvelles exigences de rentabilité. Le séisme Wirecard est encore bien présent outre-Rhin. Quant au CAC40, nos modèles montrent qu'Atos pourrait se retrouver sur la corde raide, à cause de la chute de sa capitalisation. La réponse tombera dans les prochains jours après la réunion du conseil scientifique des indices d'Euronext.

Le CAC a ouvert en baisse mais progresse finalement peu après. Les principaux événements financiers du jour concernent les Etats-Unis, où une salve d'indicateurs macroéconomiques sont programmés, notamment dans le domaine de l'emploi.

Les temps forts économiques du jour

Encore une séance chargée en indicateurs, avec l'indice des prix à la production de juillet en Europe (11h00), puis cap sur les Etats-Unis avec l'étude Challenger sur les licenciements (13h30), les nouvelles demandes d'allocations chômage hebdomadaires, le coût unitaire de la main d'œuvre et la productivité hors agriculture et la balance commerciale de juillet (14h30), suivis des commandes de biens durables (16h00).

L'euro est remonté à 1,1838 USD. L'once d'or reste proche de 1810 USD. Le pétrole est en légère hausse, à 71,40 USD le baril de Brent et à 68,33 USD le baril WTI. Sur le marché de la dette souveraine, le rendement du 10 ans américain atteints 1,30% et celui du Bund -0,38%. Le Bitcoin a rebondi à 49 500 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Bénéteau et Vidrala rejoignent la liste des midcaps préférées de Berenberg.
  • Adesso : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif relevé de 150 à 215 EUR.
  • Anheuser-Busch Inbev : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 48 EUR.
  • AstraZeneca : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 95 à 100 GBp.
  • BE Semiconductor : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 76 EUR.
  • Carlsberg : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 1200 DKK.
  • Claquin : Kepler Cheuvreux reste à l'achat avec un objectif relevé de 49 à 65 EUR.
  • Coca-Cola HBC : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 2850 GBp.
  • Freenet : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 24 à 26 EUR.
  • Henkel : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 90 EUR.
  • Novo Nordisk : Berenberg reste à conserver avec un objectif relevé de 430 à 530 DKK.
  • Pernod Ricard : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 210 à 225 EUR.
  • Semperit : Erste Group passe d'accumuler à acheter en visant 45,50 EUR.
  • Siemens AG : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 175 à 190 EUR.
  • SNP Schneider-Neureither : Bankhaus Metzler passe de conserver à acheter.
  • SoftwareOne : Research Partners relève son objectif de cours de 21 à 25 CHF.
  • UCB : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 150 EUR.
  • Unilever : J.P. Morgan passe de neutre à souspondérer en visant 3850 GBp.
  • Uniphar : Liberum reste acheteur avec un objectif relevé de 3,82 à 4,50 EUR.

En France

Annonces importantes

  • Banco Bilbao Vizcaya Argentaria et Stellantis rejoignent l'EURO STOXX 50 aux dépens d'Engie et Amadeus. Safran sort du STOXX Europe 50 en même temps que National Grid, remplacés par Banco Santander et Deutsche Post.
  • La famille Arnault (LVMH) a cédé ses parts dans le holding du groupe Lagardère, pour investir directement au capital de la société, avec 9,97% du capital. Par ailleurs, Lagardère Travel Retail signe un accord en vue de l'investissement minoritaire de com et JIC dans le capital de Lagardère Travel Retail Asia.
  • Alstom va vendre 35 tramways Citadis supplémentaires à Lyon pour 115 M€.
  • Stellantis rachète First Investors Financial Services Group pour 285 M$ pour se développer dans les services financiers aux États-Unis.
  • Korian a émis 332,5 M€ d'ODIRNANE.
  • Coface renforce son équipe de direction.
  • Akka signe un contrat de plus de 60 M€ dans l'automobile en Amérique du Nord.
  • Bureau Veritas rachète AET France.
  • Gecina muscle sa direction.
  • Jérôme Boateng signe avec l'Olympique Lyonnais jusqu’au 30 juin 2023.
  • Transgène participe à un nouveau consortium de recherche contre le cancer.
  • Valneva et OSE Immuno participent à des conférences de rentrée.
  • Mettaliance commande 16 engins à Gaussin.
  • Medesis et Transgène déposent un brevet européen.
  • Delta Drone a des ambitions dans l'hémisphère sud.
  • MdxHealth vise une cotation aux Etats-Unis.
  • Navya annonce le lancement d'un premier service de navette autonome sur route ouverte au Royaume-Uni.
  • Réalités finalise l'acquisition du groupe de restaurations d'entreprise Vindemia.
  • Kumulus Vape signe un accord de distribution avec Geekvape.
  • Clasquin, Arcure et Omer-Decugis ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

Lectures

© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
15/10
14/10
13/10
12/10
11/10