Les Bourses chinoises finissent en baisse

Envoyer par e-mail
17/05/2018 | 10:47

Hong Kong (awp/afp) - La Bourse de Hong Kong a terminé en recul jeudi, pour la troisième séance consécutive, sur fond d'incertitudes géopolitiques et de crispations autour des négociations sino-américaines, tandis que Shanghai et Shenzhen finissaient également dans le rouge.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a perdu 0,54%, soit 168,05 points à 30.942,15 points.

En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a chuté de 0,48%, soit 15,29 points à 3.154,28 points, dans un volume d'affaires de 150,6 milliards de yuans (19,98 milliards d'euros).

L'indice composite à Shenzhen a perdu 0,52% (-9,57 points) à 1.822,70 points, dans un volume d'échanges de 206,6 milliards de yuans (27,47 milliards d'euros).

Les Etats-Unis et la Chine reprennent jeudi leurs délicates négociations commerciales sous la menace de la possible entrée en vigueur dans moins d'une semaine de sanctions américaines qui relanceraient le spectre d'une guerre commerciale.

Le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin dirigera jeudi et vendredi des discussions avec une délégation chinoise emmenée par le vice-Premier ministre Liu He.

Liu He, un proche du président Xi Jinping chargé de piloter la politique économique du géant asiatique, avait déjà mené une première session de pourparlers à Pékin avec une délégation américaine conduite par Steven Mnuchin, sans avancées majeures.

L'autre sujet d'inquiétude pour les investisseurs a été la menace par Pyongyang d'annuler le sommet avec Donald Trump.

Donald Trump a réagi mercredi avec une grande prudence aux menaces de la Corée du Nord d'annuler son sommet à venir avec Kim Jong Un.

Après des mois de rapprochement et de détente diplomatique, Pyongyang a opéré mercredi un spectaculaire retour à sa rhétorique traditionnelle, évoquant la possibilité de remettre en cause le face-à-face historique prévu mi-juin à Singapour.

Jeudi, l'Autorité monétaire de Hong Kong (HKMA, Hong Kong Monetary Authority), qui sert de banque centrale au territoire, a investi 1,2 milliard d'euros, pour soutenir le dollar local qui a chuté à la limite inférieure de la bande de fluctuation face au dollar américain (7,75 à 7,85 HKD pour un dollar US) dans laquelle elle est autorisée à évoluer.

Sur le front des valeurs Insurance giant AIA a reculé de 1,31% à 71,70 dollars de Hong Kong, Lenovo de 1,30% à 3,81 dollars de Hong Kong et HSBC de 1,35% à 77,00 dollars de Hong Kong.

En revanche, Tencent a terminé en hausse de 3,74% à 411,00 dollars de Hong Kong et AAC Technologies 1,06% à 114,00 dollars de Hong Kong.

Le secteur pétrolier a terminé en recul à Hong Kong. CNOOC a perdu 1,83% à 13,98 dollars de Hong Kong, PetroChina 0,33% à 6,12 dollars de Hong Kong et Sinopec 0,37% à 8,02 dollars de Hong Kong.

En revanche à Shanghai, PetroChina a gagné 0,25% à 7,91 yuans et Sinopec 0,14% à 7,11 yuans.

China Pacific Insurance a terminé en recul de 0,99% à 34,15 yuans et China Ping An Insurance de 1,29% à 62,00 yuans.

afp/rp

© AWP 2018
Envoyer par e-mail