PRESSE: Engie compte faire monter les enchères sur Suez après l'offre de Veolia

01/09/2020 | 14:47
Antoine Frérot
 

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Le groupe énergétique Engie va tenter d'obtenir un prix plus élevé pour céder la majorité de ses parts dans Suez, après l'offre formulée dimanche par Veolia, rapportent mardi plusieurs médias.

Le groupe dirigé par Antoine Frérot a déposé une offre pour acquérir 29,9% du capital de Suez auprès d'Engie au prix de 15,5 euros par action. Cette offre est valable jusqu'au 30 septembre. Si Engie, qui détient environ 32% de Suez, accepte de céder ce bloc, Veolia entend ensuite lancer une offre publique d'achat sur le solde du capital.

Selon BFM Business, Engie compte demander plus, la radio citant sur son site web une source proche qui juge que 17 euros serait "un bon prix". Engie exigerait également que les dirigeants de Suez soient intégrés au projet de Veolia.

Reuters, de son côté, cite une source interne qui juge "insuffisant" le montant proposé par Veolia et affirme que le groupe dirigé par Antoine Frérot doit "revoir sa copie". L'agence écrit également que Engie a demandé à Suez d'examiner la possibilité de racheter lui-même la participation du groupe énergétique dans son capital, citant cette fois deux sources. L'une de ces deux sources a ajouté qu'Engie se réservait la possibilité d'examiner des propositions alternatives qui pourraient émerger de la part d'un ou plusieurs autres investisseurs, poursuit Reuters.

Contactés par l'agence Agefi-Dow Jones, des porte-parole de Suez, Engie et Veolia n'ont pas souhaité faire de commentaire.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: FRB

 

Sites Internet: https://www.bfmtv.com/economie/engie-pose-ses-conditions-a-une-vente-de-suez_AV-202009010006.html

https://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN25S4VO

Agefi-Dow Jones The financial newswire

Copier lien
Dernières actualités sur Antoine Frérot
09/10
07/10
05/10
04/10
29/09