Generali fait appel aux régulateurs sur la participation de del Vecchio et Caltagirone

03/02/2022 | 09:42
Leonardo Del Vecchio

BARCELONE (Agefi-Dow Jones)--Generali a annoncé mercredi soir avoir demandé au régulateur italien du secteur de l'assurance de déterminer si la participation acquise par un groupe d'investisseurs comprenant les hommes d'affaires Francesco Gaetano Caltagirone et Leonardo del Vecchio aurait dû faire l'objet d'une autorisation préalable puisqu'elle dépasse le seuil réglementaire de 10%.

Caltagirone Group, Fondazione CRT et Delfin, la société d'investissement de Leonardo del Vecchio, ont pris 16,3% du capital de Generali et signé un pacte d'actionnaires en septembre. Ils cherchent à remettre en cause la direction et la stratégie de l'assureur italien, dirigé par Philippe Bonnet. Francesco Caltagirone et Romolo Bardin, le directeur général de Delfin, ont démissionné du conseil d'administration en janvier. La semaine dernière, les entreprises de Francesco Caltagirone ont quitté le pacte d'actionnaires.

Des conflits internes agitent depuis plusieurs mois le conseil d'administration de l'assureur italien. Leonardo Del Vecchio, président du lunettier franco-italien EssilorLuxottica, a exprimé publiquement son souhait de remanier la direction de l'entreprise.

Generali a également indiqué avoir demandé à la Consob, l'autorité italienne des marchés financiers, si les achats d'actions réalisés par le groupe d'investisseurs étaient soumises à certaines obligations réglementaires, telles que des déclarations d'intention, puisque sa participation dépasse le seuil de 10%.

L'assureur a indiqué souhaiter déterminer "si les règles concernant la divulgation d'informations pertinentes au marché ont été respectées".


-Joshua Kirby, Dow Jones Newswires

(Version française et contribution Valérie Venck) ed: ECH

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

February 03, 2022 03:41 ET (08:41 GMT)

Copier lien
Dernières actualités sur Leonardo Del Vecchio
28/06
27/06
18/05
30/03
03/02