ADECCO GROUP AG

ADEN
Cours en différé. Temps Différé  - 03/10 17:30:54
27.68CHF +0.99%

Le chiffre d'affaires d'Adecco au deuxième trimestre augmente alors que la chasse aux travailleurs qualifiés se réchauffe

04/08/2022 | 07:29
Le groupe de recrutement et de formation Adecco a annoncé jeudi une augmentation de 13% de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, les employeurs ayant intensifié la recherche de travailleurs qualifiés et embauché davantage de personnel permanent.

La bataille pour les employés talentueux a également entraîné une hausse des salaires, qui ont également augmenté pour compenser l'inflation croissante, a déclaré le directeur financier Coram Williams.

Le marché de l'emploi est devenu plus compétitif car davantage d'employés ont volontairement quitté leur emploi après la pandémie, laissant de nombreuses entreprises en sous-effectif, a-t-il ajouté.

"Il y a une véritable pénurie de talents dans le monde entier", a déclaré M. Williams à Reuters. "C'est un facteur clé de l'inflation des salaires, ainsi que de l'inflation en général.

"Il y a une forte inflation des salaires, bien que cela varie", a-t-il ajouté. "En Europe continentale, elle est faible à moyenne à un chiffre, mais ailleurs, elle est élevée à un chiffre."

Adecco, qui est en concurrence avec Randstad et ManpowerGroup, est considéré comme un indicateur de l'économie en général, les entreprises embauchant lorsqu'elles ont confiance en l'avenir.

Le groupe suisse a déclaré que les volumes d'embauche avaient également augmenté alors que le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a atteint 5,94 milliards d'euros (6,04 milliards de dollars), conformément aux prévisions.

Pourtant, le bénéfice net de la société au deuxième trimestre a chuté de 47 %, à 77 millions d'euros, car la société a dépensé davantage pour les ventes et le marketing et a également supporté des coûts d'intégration d'AKKA Technologies, qu'elle a acheté pour 2 milliards d'euros en juillet 2021.

Ses actions ont baissé de 2,7% à la bourse suisse, les investisseurs ayant été déçus par le chiffre du bénéfice net qui a manqué les prévisions de 112 millions d'euros.

"Alors que les revenus et la marge brute sont solides, les coûts non récurrents et les amortissements élevés sont décevants, principalement en raison d'AKKA", a déclaré Gian Marco Werro, analyste de la Zuercher Kantonalbank.

Si l'on exclut les effets de change et d'acquisition, le chiffre d'affaires d'Adecco au deuxième trimestre a augmenté de 4 %, ce qui est plus faible que la hausse de 9,1 % de Randstad et que la hausse de 6 % de Manpower, ajustée en fonction de la devise.

Le mois de juillet, premier mois du troisième trimestre d'Adecco, avait enregistré un chiffre d'affaires légèrement supérieur à 4%, a déclaré M. Williams.

(1 $ = 0,9841 euros) (Reportage de John Revill ; Rédaction de Jacqueline Wong, Sherry Jacob-Phillips et Emelia Sithole-Matarise)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur ADECCO GROUP AG
03/10
26/09
26/09
26/09
23/09