AXA

CS
Cours en temps réel. Temps réel  - 18/01 17:35:39
28.6EUR +0.21%

L'app CSX de Credit Suisse compte plus de 100'000 adeptes

26/11/2021 | 14:48

Zurich (awp) - L'application de solutions financières numériques CSX, lancée en octobre 2020 par Credit Suisse en collaboration avec l'assureur AXA a franchi le cap des 100'000 utilisateurs. Ces derniers devraient avoir "dans les prochains mois" accès à de nouvelles fonctionnalités, assure la banque aux deux voiles. Certaines pratiques commerciales soulèvent cependant quelques questions.

"Nous n'en sommes qu'au début et n'aurons de cesse de développer notre offre", a déclaré Anke Bridge Haux, responsable Digital Banking du numéro deux bancaire helvétique, citée vendredi dans un communiqué, se félicitant de "résultats encourageants". L'ensemble des éléments de fortune détenus auprès de CSX s'élèvent à plus d'un milliard de francs, assure l'établissement.

Les utilisateurs de l'application effectuent en moyenne une transaction par jour, et près de la moitié d'entre eux ont fait de CSX leur compte salaire ou leur principale relation bancaire. L'offre est apparemment particulièrement prisée par une clientèle plutôt jeune, un adepte sur deux ayant moins de 34 ans, assure Credit Suisse.

Outre les produits bancaires classiques (compte et carte de débit), CSX comprend à ce jour des solutions de planification financière, d'investissement, de prévoyance, d'hypothèque et de crédit.

L'offre devrait être complétée "dans les mois à venir dans les domaines des offres de comptes/cartes de crédit et des garanties de loyer, de même qu'une plate-forme complète dédiée à l'acquisition et à la vente de biens immobiliers".

Pratiques discutables

Dans un entretien accordé à L'Agefi, Mme Bridge Haux a justifié le transfert d'office de certains clients de la banque sur CSX. "Cette décision a concerné des clients qui avaient des positions en liquide chez Credit Suisse et qui étaient inactifs depuis plus d'une année", a-t-elle expliqué, sans préciser le nombre effectif de nouveaux clients.

"Nous pouvons affirmer que notre offre répond aux besoins de nos clients, ce que confirment le nombre de transactions et le chiffre très bas de clients qui nous quittent", a poursuivi la responsable, évoquant un taux de départ de "moins de 5%", qu'elle qualifie de "très faible".

Le Bund relève pour sa part que la banque facture une commission de 0,1% aux clients CSX dès 100'000 francs de dépôt, et ce même sur l'offre "White" supposément gratuite. "Nous voulons ainsi faire en sorte que les clients investissent par exemple une partie de leurs avoirs, ou se tournent vers une autre offre de compte", justifie Credit Suisse.

Interrogée à ce propos par le quotidien bernois, Mme Bridge Haux parle de "frais de gestion de compte", alors que sur les comptes courants traditionnels, un intérêt négatif - qui est alors de 0,75% - n'est perçu qu'à partir de 2 millions de francs. A noter qu'UBS facture le même taux à partir de 250'000 francs et Postfinance dès 100'000 francs.

Revenant sur la performance de CSX en termes d'acquisition de clientèle, hormis le fait qu'une part ne soit pas nouvelle, le Bund relève que Neon, la plateforme à laquelle participe son éditeur TX Group, devrait bientôt passer elle aussi le cap des 100'000 utilisateurs, alors que Zak (Banque Cler) et Yuh (Postfinance et Swissquote) revendiquent respectivement 45'000 et 30'000 clients.

buc/fr/md

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur AXA
18/01
18/01
17/01
17/01
17/01