GETLINK SE

GET
Cours en temps réel. Temps réel  - 21/10 13:59:03
13.27EUR -2.17%

Getlink : & Vous – 16 septembre 2021

16/09/2021 | 10:12

16 septembre 2021

Cher actionnaire,

J'espère que malgré la crise sanitaire vous avez pu profiter au mieux de cette période estivale.

Votre Groupe, comme chaque année, est resté totalement mobilisé quelles que soient les circonstances très particulières que nous avons connues, notamment en termes de gestion de frontières par les Etats, les diverses restrictions sanitaires étant évidemment pénalisantes.

Eurotunnel a géré au mieux le trafic passagers, en répondant instantanément aux variations consécutives à ces décisions annoncées pratiquement la veille pour le lendemain. A noter un effet particulier des contraintes sanitaires dont on sait qu'elles modifient les comportements : nos tickets Flexiplus, notre service « haut de gamme » ont représenté jusqu'à 13 % des ventes cet été. Traverser de manière « safe », confortable (le salon) et rapide (priorité à l'embarquement) a suscité un réel attrait pour nos clients.

Le trafic camions s'est globalement bien tenu. Il a été aidé par l'ensemble des mesures que nous avons prises pour digitaliser le passage de la frontière et faciliter l'échange des données entre les systèmes douaniers. Notre Village Camions (Truck Village) a eu aussi un large succès et les enquêtes de satisfaction que nous conduisons régulièrement donnent des scores positifs qui se maintiennent continûment à un très bon niveau.

Eurostar a par contre continué à subir les effets de la quarantaine imposée jusqu'au 8 août pour les voyageurs de retour en Grande-Bretagne, mais prévoit une remontée progressive de ses services. A noter une remarquable initiative d'un gestionnaire de 12 stations de ski des Alpes qui a acheté pour cet hiver des liaisons ferroviaires Londres-Alpes !

La flexibilité de notre organisation, les programmes d'économies et d'anticipation (Shield, WAYforward) et les mécanismes d'activité partielle en France, de furlough au Royaume-Uni,nous ont permis, avec une gestion quotidienne très rigoureuse, de minimiser notre exposition financière en cette période difficile. Je vous rendrai compte de tout cela lors de la publication des chiffres de trafic et revenus du 3ème trimestre le 21 octobre prochain.

Nos équipes ont globalement fait preuve d'innovation : nous ajoutons une nouvelle corde à notre arc, avec la mise en place d'un nouveau service de transport transmanche de remorques non accompagnées (lire en page 2 de cette lettre).

C'est une de nos réponses à l'évolution du secteur du transport de marchandises, dans un contexte de déficit du nombre de chauffeurs routiers et, il faut bien le dire, du caractère peu accueillant des formalités sanitaires et Brexit pour les chauffeurs européens.

En clair, nous n'entendons pas laisser le moindre monopole aux ferries sur ce créneau spécifique. Ces derniers vont disposer d'un port de Calais agrandi. Il ne m'appartient de juger si cet investissement, qui se compte en centaines de millions d'euros d'argent public, est adapté à la nouvelle donne du marché transmanche et s'il n'arrive pas à contre-temps. Ce qui est certain est que nous veillerons à ce que d'éventuels déficits d'exploitation soient assumés par le concessionnaire et non pas par la puissance publique.

ElecLink de son côté réalise, comme prévu, sa campagne de tests. Les premiers résultats sont conformes aux attentes et nous allons pouvoir constituer le dossier de sécurité à soumettre à la CIG, pour une mise en service mi-2022. Les variations actuelles des prix de l'électricité nous sont actuellement favorables et il est regrettable que ce beau projet utile et écologique ait été bloqué pendant 3 ans.

Europorte continue à creuser son sillon et poursuit positivement sur sa lancée. Le nouveau service Flex Express est en forte croissance dans la chimie à vocation pharmaceutique. Le lancement de nouveaux flux dans le segment ciment pour les travaux du Grand Paris ou la croissance des activités infrastructures valident également notre stratégie. Le ministre des Transports français vient d'annoncer la poursuite du plan de relance du fret ferroviaire jusqu'en 2024, ce qui est une très bonne nouvelle.

Rapidité de réaction, respect du client et qualité de service restent nos mots d'ordre pour affronter positivement l'actualité en cette période de rentrée.

Fidèlement,

Jacques Gounon

Président de Getlink

ACTUALITES

ElecLink : nouvelles avancées du projet

Dans la nuit du 31 août au 1er septembre, ElecLink, l'interconnexion entre la France et le Royaume-Uni via le tunnel sous la Manche a transmis de l'électricité pour la première fois entre les réseaux français (RTE) et britannique (National Grid).

Menés avec l'accord des autorités de sécurité (CIG, EPSF), ces tests menés sur plusieurs semaines constituent une étape capitale et permettront de solliciter les approbations définitives des autorités de sécurité. La mise en service commercial du projet est prévue mi-2022.

Getlink : nouveau service transmanche de fret non accompagné

Le 18 septembre, Getlink lancera un nouveau service novateur de fret non accompagné transmanche ouvert aux clients transporteurs souhaitant faire passer des remorques non accompagnées par le tunnel sous la Manche et bénéficier de l'expertise douanière unique de Getlink pour le passage de la frontière. Les équipes d'Eurotunnel Le Shuttle Freight se chargeront de la traversée des remorques au départ des deux terminaux ouverts 24/24 6/7 à Calais et à Folkestone. L'Eurotunnel Border Pass permet d'accélérer le passage de la frontière en dématérialisant les échanges administratifs avec les autorités.

Avec une capacité initiale de 8 300 remorques par an, ce nouveau service ferroviaire, fiable, ultrasécurisé et 40 fois moins émissifs en CO2 que les ferries*, répond à la demande de nos clients pour leurs chaînes logistiques les plus exigeantes et pour décarboner leur chaîne de transport en choisissant le rail. Le report modal contribue aux objectifs du gouvernement français de doubler la part du ferroviaire dans les transports de marchandises d'ici à 2030 ainsi qu'à l'ambition de décarbonation du fret présentée par le gouvernement britannique dans son Plan de Révolution Industrielle Verte.

* par comparaison sur le segment transmanche dans le cas d'un trajet Calais-Sheerness.

Getlink : nouveau contrat de fibres optiques dans le Tunnel

Le 1er septembre, Getlink a signé un contrat de 25 ans avec l'opérateur télécoms Colt Technology Services, permettant à ce dernier de déployer son réseau de fibre optique dans le tunnel de service. Ce réseau IQ de fibres noires de la dernière technologie de Colt permettra une capacité de transfert de plusieurs térabits par seconde par paire de fibres. L'augmentation significative de la bande passante entre le Royaume-Uni et l'Europe continentale permettra de répondre

à la forte croissance du trafic de données attendue d'ici 2025. Il est vrai que l'emplacement stratégique et la fiabilité offerte par le Tunnel rendent son infrastructure très attractive pour des

développements de haute technologie comme la fibre optique. Yann Leriche, Directeur général de Getlink, a souligné que « cette nouvelle opportunité valorisait l'actif du tunnel sous la Manche et créait de la valeur pour nos actionnaires ». En effet, cet accord générera un revenu minimum de 185 M€ sur la période pour Getlink, dont plus d'un tiers sera perçu durant les cinq premières années.

Le Shuttle Freight remporte le prix de la Meilleure innovation au SITL pour son Eurotunnel Border Pass

Eurotunnel a remporté le prix de la Meilleure Innovation, Technologies, IoT et Systèmes d'Information pour son Eurotunnel Border Pass qui lui a été remis lors du salon SITL 2021, Semaine de l'Innovation du Transport et de la Logistique (lire article sur le SITL ci-dessous).

300 000 Eurotunnel Border Pass ont déjà été utilisés par les chauffeurs routiers qui transitent entre la France et le Royaume-Uni via le tunnel sous la Manche depuis l'ouverture du service le 1er janvier 2021 dans le cadre du Brexit. Ce service, unique sur le transmanche, permet de faire circuler les

informations nécessaires au passage de la marchandise, du transporteur via Eurotunnel jusqu'aux autorités des deux pays, de façon sécurisée et dématérialisée. Grâce à la reconnaissance des plaques d'immatriculation et le déploiement d'outils de digitalisation, l'Eurotunnel Border Pass a permis d'améliorer de 20 % la fluidité sur site, à Coquelles et à Folkestone. Vu le succès de cette offre, des voies dédiées ont été mises en place au Pit Stop à Coquelles en juillet dernier et sont en cours de création à Folkestone. Les retours sur le service sont excellents et les transporteurs nous renouvellent leur confiance pour adapter nos outils aux prochaines réglementations qui devraient entrer en vigueur en janvier 2022. Eurotunnel reste le moyen le plus rapide et le plus simple pour traverser la Manche avec des marchandises.

Getlink au SITL 2021

Getlink a participé à la Semaine de l'Innovation du Transport et de la Logistique (SITL) qui s'est tenue du 13 au 15 septembre à Paris.

Lors de son inauguration, Jean-Baptiste Djebbari, ministre aux Transports, a présenté la stratégie nationale pour le fret ferroviaire et son plan d'aides jusqu'en 2024 ainsi que co-signé avec Raphaël Doubrebente, Président d'Europorte, et d'autres acteurs de l'Alliance 4F (Fret Ferroviaire Français du Futur), le pacte pour le développement du fret ferroviaire.

Les équipes d'Eurotunnel Le Shuttle Freight et d'Europorte ont ainsi pu renforcer leurs liens avec leur réseau de clients existants et développer de nouveaux contacts avec des clients potentiels. Durant ce rendez-vous sectoriel incontournable, Christian Dufermont, Directeur Fret d'Eurotunnel, et Mathias Bouniol, Responsable commercial d'Europorte, ont partagé leur expertise respectivement lors d'une conférence sur le thème de « La nouvelle donne de nos échanges avec le Royaume-Uni » et notamment les avantages de l'Eurotunnel Border Pass et lors d'un atelier « Wagon isolé, la solution Flex Express d'Europorte France ».

La démarche de réduction de CO2 de Getlink validée par le SBTi

En juillet dernier, l'initiative Science-Based Target (SBTi) a approuvé les objectifs de réduction des émissions du Groupe. Les objectifs relatifs aux émissions de gaz à effet de serre des opérations de Getlink (scopes 1 et 2) tels qu'annoncés dans le Plan Environnement 2025 (-30 % d'ici 2025) sont alignés sur les réductions nécessaires pour maintenir le réchauffement à 1,5°C, l'objectif le plus ambitieux de l'Accord de Paris.

La validation SBTi de nos objectifs de réduction de CO2 constitue une preuve additionnelle de la pertinence de nos engagements environnementaux.

Concurrence : nouveau Port Calais 2015

Après près de six ans de travaux de construction, le nouveau port de Calais a été inauguré en grande pompe le 9 septembre dernier. L'extension du port de Calais, qui repose sur un montage financier public-privé de 863 M€, comprend notamment : un bassin de 160 hectares, une digue de 3,3 km de long, 8 000 m2 de bâtiments dédiés aux passagers et aux divers services français et britannique.

Actuellement en phase de tests et d'aménagements depuis sa livraison le 5 mai dernier, le nouveau port devrait être mis en en service le 4 octobre prochain.

Eurotunnel : trois appareils de voies remplacés en moins de 60 heures

Au début de l'été, les équipes de maintenance des infrastructures d'Eurotunnel et d'Eiffage ont mené à bien un projet complexe consistant à remplacer trois appareils de voie (rails, aiguillage et ballast) situés devant l'entrée du portail britannique et juste à l'intérieur du Tunnel Nord. En même temps, 249 mètres de voie et 1 900 tonnes de ballast ont été aussi remplacés, soit 525 mètres de voie au total en moins de 60 heures, grâce à une planification et des préparatifs détaillés.

Par ailleurs, dans le cadre de la stratégie environnementale du Groupe et notamment de la gestion et valorisation des déchets du Groupe, les anciens matériaux ont été recyclés : les rails et aiguillages en tant que ferraille ; 1 000 tonnes de ballast ont été utilisés pour niveler deux zones du terminal britannique ; les traverses en bon état ont été conservées comme pièces de rechange et le reste recyclé. Ces travaux de remplacement de ces composants, programmés avant la fin de leur durée de vie, font partie de l'investissement planifié par Getlink pour la sécurité de son infrastructure.

Getlink SE • Société Européenne au capital de 220 000 011,42 € • 3, rue La Boétie 75008 Paris - France. ConceptionCommunication Actionnaires de Getlink SECrédits photos : Getlink.

Disclaimer

Getlink SE published this content on 16 September 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 16 September 2021 08:11:01 UTC.

© Publicnow 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur GETLINK SE
10:02
09:54
09:17
09:07
08:28