HITACHI, LTD.

6501
Cours en clôture. Cours en clôture  - 03/12
4066JPY +1.32%

Hitachi relève certaines prévisions au terme de son 2e trimestre

28/10/2020 | 11:00

Tokyo (awp/afp) - Le conglomérat nippon Hitachi Chemical a livré mercredi des résultats trimestriels en demi-teinte, toujours affectés par les répercussions de la crise sanitaire, tout en relevant certaines de ses prévisions pour son exercice en cours 2020/21.

Sur son deuxième trimestre, Hitachi a dégagé un maigre bénéfice net de 27,5 milliards de yens (294 millions de francs), une chute de 60% sur un an.

Il a abaissé sa prévision de bénéfice net annuel, anticipant désormais 300 milliards de yens (2,6 milliards de francs) contre un précédent objectif de 335 milliards de yens.

Ce résultat resterait toutefois plus que triplé sur un an, profitant du gain exceptionnel de la cession en début d'exercice de sa filiale Hitachi Chemical.

Son bénéfice opérationnel trimestriel ajusté a quant à lui reculé de 29% à 122,4 milliards de yens, mais la baisse de son chiffre d'affaires a été contenue (-1%) à 2165,7 milliards de yens.

La baisse des ventes liée à la cession en avril de sa filiale Hitachi Chemical a été globalement compensée par l'apport des ventes dans les réseaux électriques Hitachi ABB, née du rachat par Hitachi des activités dans ce domaine du groupe helvético-suédois ABB, finalisé cet été.

Grâce aux perspectives positives pour Hitachi ABB notamment, le groupe a relevé mercredi son objectif de chiffre d'affaires annuel, passé de 7880 milliards à 7940 milliards de yens. Cela marquerait toutefois toujours un repli sensible par rapport à 2019/20 (-9,4%).

Hitachi a également rehaussé sa perspective de bénéfice opérationnel ajusté, à 400 milliards de yens contre une prévision précédente de 372 milliards de yens.

Mais cette nouvelle prévision demeure elle aussi en forte baisse par rapport à 2019/20 (-39,6%).

Hitachi se montre plus confiant qu'il y a trois mois concernant ses activités dans l'informatique et les télécommunications, l'industrie et les transports, mais plus pessimiste pour son activité en difficulté Hitachi Metals, pour laquelle il envisage des "réformes structurelles".

La semaine dernière, le quotidien économique Nikkei avait rapporté que le groupe songeait aussi à céder des parts dans sa filiale d'engins de chantier Hitachi Construction Machinery, plombée elle aussi par la crise du Covid-19.

Egalement présent dans l'énergie, Hitachi a définitivement enterré en septembre son projet de centrale nucléaire au Pays de Galles, citant un environnement d'investissement devenu "de plus en plus difficile" à cause de la pandémie.

afp/jh

© AWP 2020
Copier lien
Toute l'actualité sur HITACHI, LTD.
20/11
28/10
28/10
28/10
23/10