CAC 40

PX1
Cours en temps réel. Temps réel  - 18/05 17:19:15
6363.05PTS -1.04%

Bourse Zurich: dans le vert après les bons indicateurs américains

27/01/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a terminé sur une note positive jeudi. Après avoir ouvert nettement dans le rouge et frôlé les 11'900 points, le SMI des valeurs vedettes s'est rapidement redressé jusuq'à la barre des 12'000 points. Les bons indicateurs américains du jour ont permis à l'indice phare de SIX de repasser au vert et de refranchir successivement la barre des 12'100 points et celle des 12'200 points, niveau qu'il n'est pas parvenu à conserver en clôture.

A New York, Wall Street progressait nettement en matinée, soutenue par de bons indicateurs et résultats d'entreprises et finissant de digérer les annonces de la Réserve fédérale (Fed) la veille.

"Le marché semble satisfait de plusieurs indicateurs macroéconomiques", ont expliqué les analystes de Schwab, dans une note.

Au quatrième trimestre, la croissance américaine a atteint 6,9% en rythme annuel, contre 5,6% attendu.

Sur l'ensemble de 2021, le produit intérieur brut (PIB) des États-Unis a progressé de 5,7%, sa plus forte hausse depuis 1984.

Autre bonne nouvelle, le recul des inscriptions hebdomadaires au chômage, au nombre de 260'000, après trois semaines de hausse.

"Une bataille est en cours entre les 'bulls' (qui poussent le marché à la hausse) et les 'bears' (qui le voient descendre)", a avancé Adam Sarhan, fondateur et directeur général de 50 Park Investments, ce qui explique l'importante oscillation des indices ces derniers jours.

Dans un commentaire, les experts d'UBS conseillent aux investisseurs de relativiser la récente correction des marchés. Ils soulignent que les fondamentaux de l'économie et des entreprises résistent bien et que les modestes corrections sont monnaie courante.

En Suisse, les exportations ont imprimé l'an dernier une nouvelle marque de référence. Elles ont bondi de 15,2% à 259,50 milliards dépassant le volume d'avant la pandémie (242,34 milliards en 2019).

Les exportations horlogères ont atteint un niveau record l'an dernier, à 22,3 milliards de francs, 31,2% de plus qu'en 2020. Au regard de 2019, elles ont crû de 2,7% et de 0,2% par rapport à 2014, le meilleur exercice enregistré jusqu'alors.

Le SMI a terminé en hausse de 0,65% à 12'176,90 points, avec un plus haut à 12'205,25 et un plus bas à 11'917,71 points. Le SLI a gagné 0,50% à 1957,06 points et le SPI 0,45% à 15'420,59 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 21 ont progressé et neuf reculé.

Novartis (+1,9%) précède Zurich (+1,8%) et Roche (+1,6%) sur le podium du jour.

Le troisième poids lourd, Nestlé (+0,3%) a sous-performé le marché. Le géant alimentaire veveysan s'est engagé à débourser 1,3 milliard de francs d'ici 2030 pour lutter contre le travail des enfants dans la production de cacao et transformer son approvisionnement mondial avec cette matière première agricole.

Les bancaires Credit Suisse (+1,3%) et Julius Bär (+0,2%) ont fini dans le vert, UBS (0,8%) dans le rouge.

Du côté des perdants, la lanterne rouge est échue à Adecco (-6,2%) derrière Partners Group (-2,3%) et Swatch (-1,9%).

Richemont (-1,2%) a aussi cédé du terrain, ne profitant visiblement pas de la progression des exportations horlogères.

Le géant genevois de la certification et de l'inspection SGS (-0,7%) a fait état d'un rebond de son chiffre d'affaires en 2021 et entend poursuivre sa politique d'acquisition notamment dans le secteur de la santé et de la nutrition, où ses activités sont en plein essor. Le conseil d'administration proposera le versement d'un dividende par action de 80 francs, identique à l'an dernier.

ABB (-1,1%) a porté de 10 à 60% sa participation dans le californien InCharge Energy, une jeune pousse spécialisée dans les solutions de recharge pour véhicules électriques.

Sur le marché élargi, le constructeur de véhicules spéciaux Bucher Industries (-8,4%) a enregistré une forte demande en 2021, qui a fait s'envoler entrées de commandes et chiffre d'affaires. La direction se dit prudente pour le nouvel exercice.

Banque Linth (+24,0%) a bénéficié d'une offre de rachat déposée par sa maison-mère et principal actionnaire Liechtensteinische Landesbank (LLB, -1,4%). Une fois l'opération finalisée, l'action Banque Linth sera retirée de la cotation.

rp/buc

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur CAC 40
16:19
15:20
14:54
14:33
13:58