SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 13/04 17:31:52
11122.37PTS -0.53%

Bourse Zurich: le SMI poursuit sur la lancée positive de la veille

02/03/2021 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a encore progressé nettement mardi, au lendemain d'une séance déjà positive. Le SMI s'est installé confortablement au-dessus de la barre symbolique des 10'800 points dans l'après-midi. Il a terminé un peu au dessous de son plus haut du jour. La journée a été marquée par une salve de résultats d'entreprises, dont Swiss Life pour les blue chips.

A New York, Wall Street reprenait son souffle en matinée au lendemain d'une forte hausse. "Les actions avaient bondi lundi alors que le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans a paru se stabiliser et que l'optimisme des investisseurs sur le déploiement du vaccin et le plan de relance au Congrès a considérablement égayé l'ambiance après les pertes de la semaine dernière", a commenté JJ Kinahan de TD Ameritrade.

Mardi le taux obligataire à 10 ans restait autour de 1,43%, bien en dessous des 1,50% qui avaient rendu la semaine dernière les investisseurs nerveux, ravivant les craintes d'une poussée d'inflation.

Le SMI a fini sur un gain de 1,03% à 10'817,15 points, avec un plus haut à 10'855,99 et un plus bas à 10'704,38. Le SLI a progressé de 0,94% à 1747,77 points et le SPI de 0,88% à 13'480,61 points. Sur les 30 valeurs vedettes, cinq seulement ont reculé.

AMS (-4,5%) a fini lanterne rouge, derrière Credit Suisse (-2,6%) et Julius Bär (-1,0%). Les deux autres perdants sont Kühne+Nagel (-0,3%) et Swatch (-0,1%).

Selon des courtiers, l'action Credit Suisse a souffert des remous autour d'un produit de fonds contesté et dont elle avait suspendu le négoce la veille. GAM (+3,8%) sur le marché élargi, a aussi pris des mesures contre ces fonds liés à la société d'investissement londonienne Greensill.

UBS (+1,4%) a pour sa part fini dans le vert.

Le podium du jour se compose de Sika (+3,1%), Swiss Re (+2,6%) et Zurich Insurance (+2,5%).

Vontobel a relevé l'objectif de cours de Swiss Re et confirmé "hold" après la publication des résultats annuels. L'analyste a notamment souligné les incertitudes qui subsistent sur l'ampleur des prétentions liées à la pandémie du coronavirus.

Recherché, Swiss Life (+1,6%) a bouclé 2020 sur un bénéfice net de 1,05 milliard de francs, en recul de 13% par rapport à 2019. L'entreprise explique cependant cette contre-performance par des effets exceptionnels "pas liés à la pandémie". Les actionnaires se verront proposer un dividende relevé de 1,00 franc à 21,00 francs par action.

Temenos (+1,9%) a gagné l'établissement irlandais Croí Laighean Credit Union comme nouveau client pour son logiciel en tant que service. Les détails du contrat n'ont pas été révélés. Par ailleurs, Barclays a relevé sa recommandation à "overweight" de "equal weight" et nettement augmenté l'objectif de cours.

Les poids lourds Novartis (+1,6%), Nestlé (+0,9%) et Roche (+0,5%) ont fini dans le gros du peloton.

Sur le marché élargi, une ribambelle de sociétés ont publié leurs résultats, dont Oerlikon (+2,2%), Lindt & Sprüngli (nominative +3,3%, BP +3,5%), Arbonia (+3,7%), Emmi (-2,1%) et Gurit (-3,3%).

Le conglomérat industriel Oerlikon a plutôt bien résisté à la crise pandémique en signant un exercice 2020 au-dessus des attentes des analystes au terme de l'exercice 2020. Le conseil d'administration proposera un dividende 35 centimes par action (consensus AWP 25 centimes).

Le chocolatier Lindt & Sprüngli se veut confiant pour 2021, tablant sur une nette croissance des ventes, après la chute de son chiffre d'affaires et de son bénéfice en 2020.

Le transformateur laitier Emmi a augmenté ses ventes et son résultat opérationnel l'an dernier. Le groupe va proposer à ses actionnaires un dividende relevé à 13 francs et table pour cette année sur une croissance organique quasi stable, la pandémie devant continuer à affecter la marche des affaires, notamment en Suisse.

Intershop (stable), Aevis Victoria (-2,1%), Feintool (+0,2%), Bellevue Group (+2,3%) ont également dévoilé leurs performances en 2020, alors qu'Evolva (-4,0%) a annoncé le départ de son directeur financier.

L'exploitant fribourgeois de cliniques privées et d'hôtels de luxe Aevis, a vu ses recettes chuter en 2020, affectées par les restrictions liées à la pandémie de coronavirus. Il se montre confiant pour 2021, tablant sur un retour de la croissance en fin d'année et tout au long de l'an prochain.

rp/nj

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
20:09
20:02
17:42
17:39
11:57