SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 15/10 17:32:02
11961.34PTS +0.58%

Bourse Zurich: les indices creusent leurs pertes en fin de matinée

24/09/2021 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse voyait la pente descendante s'accentuer vendredi à l'approche de la mi-journée, dans une actualité fort peu chargée. Le phénomène est largement perçu comme une réaction technique au rebond marqué de la veille.

"Le mouvement de correction n'est pas réellement perçu comme une menace. Certains courtiers haussiers à court terme pourraient y voir une opportunité d'achat, mais les investisseurs orientés sur la durée vont probablement au préalable observer attentivement l'évolution des changes et des marchés obligataires", imagine Pierre Veyret, pour Activtrades.

En Allemagne, l'indice Ifo du climat des affaires s'est sans surprise affaissé pour une troisième mois d'affilée en septembre. "Le moteur industriel est en panne de carburant", allégorise Michael Holstein, économiste en chef chez DZ Bank.

Le grand voisin du nord tient par ailleurs ce week-end des élections qui vont mettre fin au long règne d'Angela Merkel.

Le Japon a d'ores et déjà dévoilé une stagnation des prix à la consommation en août.

A 10h50, le Swiss Market Index (SMI) abandonnait 0,77% à 11'847,37 points, le Swiss Leader Index (SLI) 0,80% à 1945,56 points, et le Swiss Performance Index (SPI) 0,80% aussi à 15'371,76 points. Sur les 30 valeurs les plus en vue, seules sept surnageaient, Swisscom orbitait autour de l'équilibre et les 22 autres reculaient.

L'équipementier de salles d'aisance Geberit semblait souffrir d'une recommandation de vente émise par un analyste, mais partageait désormais la lanterne rouge avec le géant des aides auditives Sonova (-2,2% chacun). Le fabricant de prothèses dentaires Straumann (-2,1%) ou encore le biochimiste Lonza (-2,0%) n'en menaient pas large non plus.

Un temps en tête d'indice, les valeurs de la santé prenaient ainsi un coup de froid. Le bon Roche décrochait de 1,0%, alors que Novartis égarait 0,1%. Le mastodonte alimentaire Nestlé (-1,0%) n'était plus d'aucun secours.

Les bancaires par contre étaient requinquées. Credit Suisse rebondissait de 0,7% et UBS de 0,3%. Swiss Re, Julius Bär et Swiss Life (+0,1% chacun) se maintenaient de justesse du bon côté de la barre.

Deux sociétés du marché élargi ont publié des résultats semestriels. Relief Therapeutics (-1,5%) et Airesis (-0,7%) ont toutes deux bouclé la période dans le rouge.

L'exploitant de boutiques hors taxes Dufry (+0,9%) se distinguait, profitant de la décision de Madrid de déclarer non dus les loyers des concessions aéroportuaires au plus fort de la pandémie, entre autres mesures.

Bachem cédait 1,6%, malgré un relèvement de l'objectif de cours par Vontobel. Baloise (+1,1%) prenait le chemin inverse, en dépit de l'abaissement de son objectif par la même banque de gestion zurichoise.

jh/buc

© AWP 2021
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:54
11:31
11:26
10:19
09:50