SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 15/08 17:31:18
11171.54PTS +0.39%

Bourse Zurich: les indices en rouge, plombés par les craintes de récession

30/06/2022 | 18:16

Zurich (awp) - La Bourse suisse a nettement reculé jeudi dans un environnement d'inquiétude face à la perspective d'une récession mondiale. Le SMI, qui avait ouvert juste au-dessus des 10'700 points, a ensuite connu une évolution en dents de scie sous ce niveau jusque tard dans l'après-midi, avant de remonter et de finir au-dessus de ce niveau.

A New York, Wall Street cédait du terrain en matinée après les chiffres de l'inflation aux Etats-Unis, toujours à niveau élevé, à 6,3% sur un an en mai, une nouvelle poussée qui fait craindre que la Réserve fédérale (Fed) ne serre la vis monétaire trop fort et plonge l'économie américaine en récession.

"Vivement la fin de ce premier semestre, le pire depuis 1970", a résumé Patrick O'Hare de Briefing.com. "Malheureusement, sa dernière journée démarre dans la lignée de la première partie de l'année: sur une note à la baisse", a-t-il ajouté.

Sur le front des devises, la parité euro/franc a été cassée mercredi pour la première fois depuis mars dernier. En cause, les interrogations concernant une récession mondiale, une crainte concernant la guerre en Ukraine et bien évidemment le récent mouvement de la Banque nationale suisse (BNS).

Si cette tendance se poursuit, il est probable que l'institut d'émission intervienne, a averti Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote.

Les nuages continuent de s'amonceler en juin sur les perspectives pour l'économie helvétique, notamment en termes d'exportations et de production industrielle. Le baromètre conjoncturel concocté par le centre de recherche KOF s'établit pour un deuxième mois d'affilée en dessous du seuil de croissance, à 96,9 points.

Le SMI a terminé en recul de 0,65% à 10'741,21 points, son plus haut du jour et avec un plus bas à 10'606,51. Le SLI a abandonné 0,66% à 1645,39 points et le SPI 0,63% à 13'834,34 points. Straumann (+1,5%), Swisscom (+1,2%), Alcon (+1,0%) et Lonza (+0,9%) sont les seules des 30 valeurs vedettes à avoir terminé dans le vert.

Credit Suisse (-3,2%) a terminé lanterne rouge, derrière les cycliques Geberit et Holcim (-1,9% chacun).

UBS (-1,8%) et Julius Bär (-1,5%) ont également sous-performé le marché.

La banque aux trois clés à a conclu la veille un accord aux Etats-Unis dans une affaire de fraude en relation avec un véhicule de placement complexe nommé YES ("Yield Enhancement Strategy"). Dans ce cadre, elle a accepté de payer 25 millions de dollars.

Dans le camp des poids lourds, Roche (-0,3%) et Novartis (-0,4%) ont mieux résisté que Nestlé (-0,9%).

Novartis a annoncé avoir relancé la production de radioligands sur ses sites d'Ivrea et de Millburn, suspendue il y a huit semaines après constatation de "problèmes de qualité potentiels" dans le processus de fabrication.

Logitech (-0,7%) proposera l'élection de trois nouveaux administrateurs lors de la prochaine assemblée générale du 14 septembre. Il s'agit de Frankie Ng, l'actuel patron de SGS, Sascha Zahnd, administrateur de Valora et ancien vice-directeur EMEA chez Tesla, et Christopher Jones, chef produits chez Amperity.

Sur le marché élargi, Implenia (+11,3%) a laissée entendre que le premier semestre qui s'achève doit déboucher sur un excédent opérationnel (Ebit) sous-jacent d'au moins 80 millions de francs, à comparer aux 40 millions dégagés un an plus tôt.

SHL Telemedecine (+3,8%) va étoffer son conseil d'administration avec l'ex-premier ministre israélien Ehud Barak. Ce dernier siégera en tant que vice-président au sein de l'organe de surveillance du fournisseur et développeur de solutions de télémédecine.

Barry Callebaut (-2,0%) interrompt la production de chocolat de son usine belge de Wieze, après avoir détecté lundi 27 juin la présence de salmonelles dans un lot manufacturé par ce site.

La fusion de Burkhalter (+0,3%) et Poenina a été finalisée, de même que l'augmentation de capital du premier. Les nouvelles actions sont désormais disponibles au négoce. Après l'augmentation de capital, le capital-actions de Burkhalter atteint 409'024,60 francs. Sur la base du cours de l'action au 29 juin, la capitalisation de marché se porte à environ 700 millions.

rp/buc

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
15/08
15/08
15/08
15/08
15/08