SMI

SMI
Temps réel estimé TTMZero - 09:08 07/12/2022
11068.82 PTS -0.36%

Bourse Zurich: les indices optent pour le rouge à l'approche de la mi-journée

26/09/2022 | 11:31

Zurich (awp) - La Bourse suisse avait opté pour le rouge lundi à l'approche de la mi-journée, à l'inverse de plusieurs de ses consoeurs européennes, qui rebondissaient après de fortes pertes essuyées vendredi. Les craintes de récession se sont accrues la semaine dernière alors que plusieurs grandes banques centrales, notamment en Suisse, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, ont décidé de relever leurs taux directeurs pour enrayer l'inflation.

"Les investisseurs sont encore en train de digérer la victoire de l'extrême droite aux élections italiennes d'hier, tandis qu'une pression supplémentaire est exercée par la situation monétaire/politique au Royaume-Uni après l'annonce d'une refonte économique, avec des réductions d'impôts significatives et moins de réglementations, par la Première ministre Liz Truss", ont commenté les analystes d'ActivTrades.

Sur le volet des nouvelles macroéconomiques, l'OCDE a révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour la plupart des pays l'année prochaine. L'Allemagne devrait ainsi basculer en récession en 2023 tandis que la zone euro devrait tout juste rester dans la zone de croissance (+0,3%). Autres partenaires importants de la Suisse, les perspectives se sont également détériorées en France et en Italie, pays pour lesquels la croissance est attendue à respectivement 0,6% et 0,4% l'année prochaine.

En Suisse, le consensus KOF a publié des prévisions de croissance revues à la baisse. Le PIB est attendu en progression de 2,2% en 2022, contre 2,5% en juin tandis qu'en 2023, une hausse de 1,0% est escomptée, après 1,6%. Quant à l'inflation, elle devrait être plus importante qu'envisagé auparavant, une accélération de 3,0% étant prévue, après 2,6%.

Le moral des entrepreneurs a reculé en septembre en Allemagne, pour le quatrième mois consécutif, sur fond de craintes de récession cet hiver en raison de la crise énergétique, selon le baromètre IFO.

A 11h03, le Swiss Market Index (SMI) perdait 0,41% à 10'097,57 points alors que le SLI lâchait 0,17% à 1523,23 points et le SPI 0,34% à 12'970,76 points. Sur les trente valeurs vedettes, 17 progressaient et 13 reculaient.

En tête de liste figuraient AMS Osram (+3,4%), sans nouvelle particulière, et Credit Suisse (+2,0%). La banque aux deux voiles a annoncé être en bonne voie pour la présentation de sa réorientation stratégique le 27 octobre. Vendredi, le titre avait chuté de 12,4% à 4,07 francs, un nouveau plus bas historique. Des rumeurs d'augmentation de capital avaient fortement pénalisé le cours.

Kühne+Nagel (+1,6%) complétait le podium provisoire.

Les trois poids lourds Nestlé (-0,4%), Novartis (-0,5%) et Roche (-1,2%) avaient tous basculé dans le rouge et pesaient sur les indices. Roche a annoncé le départ de Julie Brown du conseil d'administration. Mme Brown avait annoncé vendredi sa démission du poste de directrice financière du groupe de luxe britannique Burberry et serait pressentie pour exercer la même fonction chez GlaxoSmithKline (GSK).

Les assureurs Swiss Life (-2,4%) et Swiss Re (-1,5%) essuyaient les baisses les plus marquées.

Sur le marché élargi, Belimo (+7,3%) prenait l'ascenseur après un relèvement de recommandation par Berenberg.

Le fabricant de composants électroniques Cicor (+1,4%) a annoncé lundi augmenter sa capacité de production au Vietnam.

La société de participations dans les sciences de la vie Xlife Sciences (non traité) a obtenu, via sa coentreprise Laxxon Medical, un brevet aux Etats-Unis pour l'administration orale de médicaments.

ol/al/ck

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
08:46
08:44
07:44
06/12
06/12