WTI

Cours en différé. Temps Différé  - 14/08 23:00:16
91.866USD --.--%

Les Bourses mondiales vers une première semaine de hausse en un mois

24/06/2022 | 16:01

Paris (awp/afp) - Les Bourses mondiales s'apprêtaient à conclure une semaine en positif pour la première fois en un mois vendredi, à l'issue de séances plus calmes mais où les craintes de récession restent présentes et fragilisent la tendance.

En Europe, Paris montait de 2,30%, Londres de 1,66%, Francfort de 1,00% et Milan de 0,95% vers 13H40 GMT. A l'exception de la place allemande, pénalisée plus que les autres par le ralentissement de l'activité économique et sa dépendance au gaz russe, toutes ces places se dirigent vers un bilan positif sur la semaine, pour la première fois en juin. A Zurich, le SMI prenait 2,87%.

Le rebond hebdomadaire se confirmait aussi à Wall Street, qui a ouvert en hausse: le Dow Jones montait de 1,04%, le Nasdaq de 1,77% et le S&P 500 de 1,33% à la même heure.

"Cette semaine, les responsables des banques centrales ont réaffirmé leurs positions" de la semaine précédente "sans rien offrir de nouveau qui puisse faire bouger les marchés", résume Craig Erlam, analyste d'Oanda.

Devant le Congrès américain mercredi et jeudi, le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell a reconnu qu'une hausse rapide des taux d'intérêt pourrait provoquer une récession.

La semaine précédente, une hausse de 0,75 point de pourcentage des taux directeurs de la Fed avait fait vaciller les investisseurs et les cours.

Mais cette semaine, "les craintes croissantes que les hausses des taux déclenchent une récession ont amené les investisseurs à prévoir un rythme moins soutenu de relèvement au cours des 12 à 18 prochains mois", observe Jim Reid, analyste de la Deutsche Bank.

Sur le marché obligataire, les taux d'intérêt des emprunts des Etats ont significativement baissé au cours de la semaine, même s'ils remontaient un peu vendredi.

Du côté des statistiques économiques, après des indicateurs d'activité décevants en Europe et aux États-Unis jeudi, ce sont les données sur le moral qui sont à l'honneur.

La confiance des consommateurs britanniques a encore baissé en juin à cause de l'inflation, selon l'institut GfK, et se situe à un niveau jamais enregistré depuis le début des relevés.

La tech et le luxe en forme ___

Les valeurs du secteur technologique profitaient de la baisse récente des taux d'intérêt. A Paris et Londres, Teleperformance montait de 4%, Dassault Systèmes de 3,69%, Darktrace de 4,59%. A Wall Street, Apple prenait 1,96%, Meta 2,77%.

Idem pour le secteur du luxe, pour qui la baisse des taux d'intérêt améliore la valorisation des bénéfices futurs. A Paris, LVMH gagnait 2,70%, L'Oréal 3,42%. A Milan, Moncler avançait de 3,25% et à Londres, Burberry prenait 3,03%.

Du côté du pétrole et des devises ___

Les prix du pétrole étaient en hausse après avoir été bousculés pendant toute la semaine. Les craintes sur une offre de brut insuffisante pour faire face à la demande pendant l'été prenait le pas sur celles d'une récession, dans un contexte d'inflation galopante.

Vers 13H30 GMT, le baril de Brent pour livraison en août montait de 1,28% à 111,44 dollars et celui de WTI américain à même échéance montait de 1,49% à 105,82 dollars.

L'euro se stabilisait à 1,0533 dollar (+0,10%).

Le bitcoin prenait 2,26% à 21.265 dollars vers 13H40 GMT.

afp/rp

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur WTI
18:06
15:07
10:39
08:16
12/08