Michelin

ML
Temps réel Euronext Paris - 24/06 17:35:16
113.3EUR
+0.09%

Michelin : La valeur du jour à Paris MICHELIN s’offre la première place du CAC 40 dans le sillage de ses résultats annuels

Envoyer par e-mail
12/02/2019 | 11:15
(AOF) - Le titre Michelin est gonflé à bloc aujourd’hui sur la place de Paris où il domine outrageusement le CAC 40 à la faveur d’un bond de 10,03 % à 99,86 euros. Le fabricant de pneumatiques a publié des résultats 2018 globalement meilleurs que prévu, malgré l’évolution défavorable du côté des matières premières et des devises, la baisse du marché chinois et des charges liées à la fermeture à venir du site de Dundee au Royaume-Uni. Le groupe a profité de la hausse des tarifs et de la montée en gamme de son offre.

Dans un environnement dégradé, Michelin a réalisé un bénéfice net de 1,66 milliard d'euros l'an dernier, en baisse de 1,9% par rapport à 2017 et inférieur aux attentes du consensus Infront Data réalisé pour Reuters (1,73 milliard d'euros).

Toutefois, les investisseurs préfèrent retenir que le groupe au Bibendum a dégagé un résultat opérationnel des secteurs de 2,77 milliards d'euros, en progrès de 1,2% en publié et de 11 % à taux de change constants. Cette performance dépasse les prévisions des analystes (2,679 milliards d'euros).

Bonne surprise également du côté des ventes annuelles de Michelin qui s'élèvent à 22,03 milliards d'euros, en faible croissance de 0,3% en publié et de 4,1 % à taux de change constants. Le consensus s'établissait à 21,74 milliards d'euros.

Compte tenu de ces éléments, Michelin proposera un dividende de 3,70 euros par action, soit un taux de distribution de 36,4 % du résultat net ajusté des éléments non courants.

Cette publication de Michelin a également profité aux autres fabricants européens de pneumatiques. Ainsi, l'allemand Continental et l'italien Pirelli s'adjugent respectivement +3,13% et +4,21% en Bourse.

Pour 2019, Michelin table sur une croissance des volumes en ligne avec l'évolution mondiale des marchés, un résultat opérationnel des secteurs supérieur à celui de 2018 (hors effet de change), au-delà de la contribution additionnelle de Camso et Fenner estimée à 150 millions d'euros. Enfin, le groupe vise la génération d'un cash-flow libre structurel supérieur à 1,45 milliard d'euros.

Copyright 2019 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail