Schneider Electric S
SU
Temps réel Euronext Paris - 23/07 11:40:58
69.56EUR
-0.37%

Legrand, Rexel et Schneider pénalisés après des infos sur une entente (actualisé)

Envoyer par e-mail
05/04/2018 | 18:15

(Actualisé avec communiqué de Sonepar)

PARIS, 5 avril (Reuters) - Les titres des fabricants et distributeurs de matériel électronique Schneider Electric , Legrand et Rexel ont été pénalisés en Bourse jeudi après une information de Mediapart sur une entente sur les prix entre les trois groupes https://www.mediapart.fr/journal/economie/050418/l-entente-secrete-des-geants-francais-de-l-electricite.

L'action Rexel a clôturé en repli de 0,33% à 13,44 euros, alors qu'elle gagnait plus de 2% à la mi-journée avant cette information. Legrand est repassé en territoire positif pour finir sur un gain de 0,9% à 63 euros et Schneider Electric a gagné 1,22% à 69,82 euros, à comparer à un bond de 2,62% de l'indice CAC 40.

D'après Mediapart, Schneider, Legrand, Sonepar - non coté - et Rexel auraient mis en place un mécanisme d'entente occulte leur permettant de tirer les prix vers le haut en limitant la concurrence. Selon le site internet, ce mécanisme dit des "prix dérogés" est légal à condition que les entreprise démontrent qu'il apporte un bénéfice aux consommateurs, par exemple en terme de service ou de qualité.

Dans le cas contraire, ajoute Mediapart, si une entente est établie au sens de l'Union européenne, les sociétés s'exposent à des amendes pouvant se chiffrer en centaines de millions d'euros.

"Nous rejetons fermement les allégations de l'article et l’analyse qu’il semble vouloir porter sur notre relation avec le secteur de la distribution électrique. (...) Il va sans dire que Schneider Electric n’a aucune discussion avec ses concurrents sur les stratégies commerciales", a déclaré un porte-parole de Schneider.

Sonepar a fait savoir dans un communiqué que "les allégations formulées dans cet article sont erronées ou déformées et que ses pratiques commerciales sont conformes au droit de la concurrence".

La société a dit avoir déposé plainte contre X "dès lors que l’article précité comprend plusieurs extraits d’un document interne et confidentiel, dont la divulgation à un tiers est susceptible de caractériser un vol ou un abus de confiance au préjudice de Sonepar".

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Legrand ou de Rexel. Ce dernier a répondu à Mediapart que le système est "légal" et "concerne le secteur de la distribution dans son ensemble. (Blandine Hénault, Gilles Guillaume et Dominique Rodriguez)

Valeurs citées dans l'article : Legrand, Rexel, Schneider Electric SE
© Thomson Reuters 2018
Envoyer par e-mail