DeFi : La finance décentralisée résiste-t-elle à l’effondrement de FTX ?

21/11/2022 | 21:51

La finance décentralisée (DeFi) a été l’un des secteurs qui a connu une croissance stratosphérique pendant le marché haussier de 2021 en proposant une myriade d’applications d’emprunt et de prêt qui permettent d’obtenir des rendements annuels à deux et parfois, pendant un court laps de temps, à trois chiffres. La chute de la seconde plateforme en termes de volume d’échange, FTX, a-t-elle secoué et anéanti cette facette de la cryptosphère ?

En préambule, je tiens à préciser le terme de “Total Value Locked (TVL)” qui va être mentionné plusieurs fois dans cet article. 

Total Value Locked (TVL) = Valeur globale des actifs (en dollars) déposés et bloqués (durant une certaine période) dans les protocoles de DeFi à travers des contrats intelligents (smart contract). Une augmentation de la TVL est synonyme d’une augmentation de la liquidité et de la popularité des protocoles. A l’inverse, une TVL en diminution implique une liquidité détériorée et des rendements inférieurs sur les produits proposés.

La DeFi n’échappe pas à la règle de la peur

La TVL dans les plateformes DeFi a chuté de plus de 20 %, passant de 83 milliards de dollars à 65 milliards de dollars, depuis le 1er novembre. Sachant que le rapport du média CoinDesk mentionnant que FTX pourrait être insolvable a été publié le 2 novembre. Autrement dit, les spéculations qui gravitaient autour des agissements obscurs de Sam Bankman-Fried ont commencé à cette date. Les dix jours suivants ont amené FTX en faillite. 

La TVL dans la finance décentralisée depuis le 1er novembre
DappRadar

Ethereum, la principale blockchain en termes de TVL, a diminué de 51 milliards de dollars le 1er novembre à 41 milliards de dollars le 13 novembre, soit en baisse de 20%. La TVL de la Binance Smart Chain est également en baisse de 14 %, atteignant 7,3 milliards de dollars. La TVL de Tron est passée de 6,1 milliards de dollars à 4,6 milliards de dollars, soit une baisse de 25,05 %. Sur la même tendance, Avalanche, Polygon et Arbitrum ont vu leur TVL diminuer de 25%, 8% et 10%, respectivement. Autrement dit, globalement la finance décentralisée a subi les foudres de la cryptosphère. Mais une blockchain a plus souffert que les autres. 

Solana : le plus mauvais élève

La blockchain Solana a perdu la plus grosse TVL. De 1,65 milliard de dollars, elle a atteint 585 millions de dollars deux jours après la faillite, se traduisant par une baisse de 64 % en dollars.

TVL : Top10 des protocoles 
DappRadar

Mais sa chute a continué d’accélérer, témoignant de la méfiance des utilisateurs envers le protocole. Elle a été divisée encore par deux entre l’annonce du jour de la faillite de FTX, le 11 novembre, et aujourd’hui. Alors que sa TVL culminait à plus de 10 milliards en novembre 2021, elle se retrouve 97,25% plus bas aujourd’hui, autour des 285 millions de dollars. Ce qui témoigne de l’important exode des utilisateurs et de leurs fonds.

Total Value Locked sur Solana
DeFiLlama

Parmi les meilleurs protocoles de DeFi sur Solana, la plateforme de prêt Solend a perdu 92 % de sa TVL au cours des deux dernières semaines et dispose actuellement d'environ 23 millions de dollars bloqués dans le protocole, contre 280 millions de dollars le 1er novembre.

Solend Protocol TVL
DeFiLlama

Marinade Finance, l’un des protocoles majeurs de la DeFi,  a perdu 66 % de sa TVL et dispose actuellement de 80 millions de dollars, devenant ainsi le principal protocole de DeFi sur Solana. Les protocoles décentralisés Raydium, Serum et Orca ont respectivement perdu 58 %, 99% et 33 % de leur TVL au cours des deux dernières semaines.

La chute de Serum a été un signe majeur de méfiance des utilisateurs car il s'agit d'une pierre angulaire de l'infrastructure DeFi de Solana. En réalité il s'agit du principal carnet d'ordres à cours limité central de l'écosystème commercial de la blockchain. C’est une alternative plus efficace que la configuration de « créateur de marché automatique » qui prévaut sur les protocoles de DeFi. Il a géré plus de 32 milliards de dollars de volume cette année, avec l'aide de grands teneurs de marché tels que Jump et Alameda. 

Pour rappel, Alameda est la société de trading appartenant à Sam Bankman-Fried, l’ancien patron de FTX. Naturellement, Sérum subit les dommages collatéraux causés par la chute d’Alameda et de FTX. 

De son côté, la cryptomonnaie native de Solana, le SOL, a été l’une des principaux actifs à décrocher sévèrement dans le sillage de FTX. Il a perdu 63% de sa valeur depuis le 1 novembre. Après s’être négocié autour des 260 dollars il y a un an, il se retrouve désormais 95% plus bas autour des 11 dollars l’unité. 

SOL/USD
Zonebourse

Les volumes d'échange sur la blockchain Solana sont uniquement tirés par Magic Edgen, une plateforme d’échange de NFT. 
 
Volume par protocole sur Solana
Source : Nansen

Au cours de l'année écoulée, Solana a levé des fonds auprès de la bourse FTX et de la société de négoce Alameda Research de son ancien PDG Sam Bankman-Fried. 

Alameda Research a été l'un des premiers investisseurs dans Solana et a contribué à sa vente privée de jetons (ICO) en 2021, lorsque la blockchain a levé 300 millions de dollars auprès de divers investisseurs privés. Ce tour de table était dirigé par le fonds d’investissement Andreessen Horowitz.

Depuis, les entreprises de Bankman-Fried ont continué à travailler avec la blockchain Solana. En mars 2022, FTX a collaboré avec CoinShares, une société d’investissement, pour fournir un produit négocié en bourse (ETP) basé sur Solana. Ce nouveau produit a partagé les récompenses de jalonnement (staking) de Solana avec les investisseurs. FTX était également un investisseur important dans la cryptomonnaie SOL. Son bilan comprenait SOL d'une valeur de plus de 1,1 milliard de dollars.

En fait, la large contribution financière de FTX, Alameda, et Sam Bankman-Fried lui-même dans les divers protocoles de Solana ont naturellement effrayé les utilisateurs. Comme en témoigne l’exode des fonds ces derniers jours et qui se traduit par l’effondrement du cours du SOL. Et en plus, avant cet épisode funeste, Solana a connu de nombreuses pannes sur son réseau laissant transparaître de nombreux problèmes techniques sur celui-ci. En attendant, les développeurs continuent de construire des applications décentralisées (Dapps) sur la blockchain et les utilisateurs s'appuient sur sa technologie notamment pour échanger sur Magic Eden, la marketplace de NFT. En revanche, il va falloir du temps pour regagner la confiance des utilisateurs et prouver qu'elle peut se développer sans être sous perfusion avec FTX.

D’un point de vue plus global, l’effondrement de FTX a impacté l’ensemble de la cryptosphère. Aucun secteur n’a été épargné. Même pas la monnaie numérique du réseau Bitcoin, alors que ses fondamentaux sont restés inchangés malgré cet épisode de crise. Il faudra naturellement du temps pour que la confiance de réinstalle dans tout l’écosystème crypto. En revanche, nous ne savons pas encore jusqu’où l’onde de choc de l’explosion de FTX va se propager.

© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur ""
08/12
06/12
29/11
23/11
21/11