Point sur les fortes variations du jour : l'acier fait plonger son secteur

22/06/2022 | 12:00

Pourquoi a monte ? Pourquoi a baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la sance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentes : nous vitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rdaction de l'article.

En hausse

  • NNIT (+22%) : Le Danois a annoncé la cession de sa division Hybrid Cloud Solutions ainsi que certaines parties de son unité commerciale Cloud & Digital, pour se consacrer à ses divisions Life Sciences Solutions et Cloud & Digital Solutions. Le montant de la cession atteint 1,5 MdDKK.
  • JD Sports Fashion (+6%) : Le groupe a publié des résultats annuels globalement conformes aux attentes du consensus, avec des perspectives rassurantes après une série de mauvaises nouvelles dans le secteur.
  • NatWest (+3%) : Jefferies passe de conserver à achat en visant 359 GBp.
  • Telia (+2,8%) : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 50 SEK.

En baisse

  • Micro Focus (-15,7%) : La société britannique de logiciels a déçu avec des trimestriels plus faibles que prévu, d'autant que la société est "légèrement en retard" par rapport à ses plans de revenus initiaux.
  • Salzgitter (-10,7%) : Le secteur paie une vague d'abaissements de recommandations de JPMorgan sur le secteur. L'analyste estime que le contexte économique rend moins intéressantes les valorisations actuelles des acteurs européens du secteur. Le bureau d'études est passé à souspondérer sur Voestalpine (-12,7%) et Salzgitter (-10,7%) et de surpondérer à neutre sur ArcelorMittal (-9,6%).
  • Umicore (-7,3%) : Le groupe belge a publié d'ambitieux objectifs 2030, mais il a aussi indiqué avoir des besoins d'investissement de 5 Mds€ d'ici 2025, ce qui rend "hautement probable" une levée de fonds, selon Jefferies. La perspective de dilution pèse sur le dossier.
  • MIPS (-8%) : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 600 SEK. Le bureau d'études aime toujours le modèle à long terme, mais juge que la valorisation élevée et un avenir proche moins porteur (base de comparaison élevée) justifient une pause.
  • Flatexdegiro (-2%) : Oddo BHF reste à surperformance avec un objectif de cours réduit de 30 à 16 EUR.
  • Mowi (-7,3%) : Groupe Bruxelles Lambert a cédé sa participation de 3,5% dans l'entreprise norvégienne de fruits de mer pour 400 M€, soit 222 NOK par action. L'opération pèse logiquement sur le titre.
  • Zur Rose (-4,4%) : Crédit Suisse démarre le suivi à sousperformance en visant 73 CHF.
  • Kone (-5,2%) : Des dégradations de recommandations sont à signaler. Goldman Sachs passe de neutre à vendre en visant 44 EUR. Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 50 EUR.
  • BASF (-5,5%) : Les activités du chimiste vont connaître un ralentissement au second semestre, selon le PDG, ce qui provoque des dégagements sur le titre.
Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernires actualits sur "Socits"
18:50
18:49
18:40
18:34
18:32