Woodside annonce une baisse de 27 % de ses réserves de gaz à Wheatstone, les actions chutent

21/10/2021 | 00:42
Woodside Petroleum a réduit jeudi l'estimation des réserves de gaz pour le projet Wheatstone, exploité par Chevron Corp au large de l'Australie occidentale, dans une baisse inattendue qui a fait chuter les actions de la première société pétrolière et gazière australienne.

Les réserves prouvées totales de Wheatstone sont désormais estimées à 112,6 millions de barils équivalent pétrole (Mbep), soit une baisse de 27 % par rapport aux 154,2 Mbep, a déclaré Woodside dans son rapport du troisième trimestre. Les réserves prouvées et probables ont également été réduites de 27 %.

Les actions de Woodside, qui est sur le point de fusionner avec la branche pétrolière du groupe BHP, ont chuté de 1,8 % dans un marché général stable.

Woodside détient une participation de 13% dans Wheatstone, un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) de 8,9 millions de tonnes par an. Chevron en détient 64 %, tandis que Kuwait Foreign Petroleum Exploration Co (KUFPEC), Kyushu Electric Power Company et la société japonaise JERA ont des participations minoritaires.

Un porte-parole de Chevron n'était pas immédiatement disponible pour commenter le déclassement de Wheatstone, qui, selon Woodside, découle d'études de réservoir basées sur la sismique 4D, la performance des puits et les résultats de forage.

Woodside a déclaré que son chiffre d'affaires trimestriel a plus que doublé pour atteindre 1,53 milliard de dollars, contre 699 millions de dollars l'année précédente, grâce à la vente de volumes tiers sur un marché de pointe. Toutefois, il n'a pas atteint la prévision consensuelle des courtiers, qui était de 1,69 milliard de dollars.

Du côté positif, la société a déclaré qu'elle s'attendait à bénéficier davantage des prix élevés au quatrième trimestre, car la plupart de ses contrats sont liés aux prix du pétrole avec un décalage de trois mois.

"Nous nous attendons à voir au quatrième trimestre le bénéfice de prix plus forts sur nos prix réalisés, reflétant le décalage des prix du pétrole dans beaucoup de nos contrats et les récentes augmentations des prix du gaz au centre de distribution", a déclaré le directeur général Meg O'Neill dans un communiqué.

Woodside est plus exposé aux prix spot du GNL, qui ont atteint des sommets, que ses rivaux locaux Santos, Oil Search et Origin Energy. Woodside a déclaré s'attendre à ce qu'environ 17% de sa production de GNL soit vendue sur le marché spot au quatrième trimestre.

La production du troisième trimestre a chuté par rapport à l'année précédente pour atteindre 22,2 millions de barils équivalent pétrole (mmboe) en raison de la maintenance planifiée des deux usines de GNL exploitées par Woodside - North West Shelf et Pluto.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
18:58
18:07
17:33
16:56
16:37