GENEURO SA

GNRO
Cours en temps réel. Temps réel  - 27/09 09:00:04
2.11EUR --.--%

Geneuro obtient l'autorisation de l'autorité sanitaire suisse pour lancer une étude de phase II évaluant le Temelimab chez les patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-covidaux

11/05/2022 | 17:45

GeNeuro a annoncé avoir reçu l'autorisation de l'autorité sanitaire suisse (Swissmedic) de lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez les patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID. L'étude GNC-501, intitulée “Temelimab as a Disease Modifying Therapy in Patients with Neurological, Neuropsychological, and Psychiatric Symptoms in Post-COVID-19 or Post-Acute Sequelae of COVID-19 (PASC) Syndrome&#148 ;, enrôlera 200 patients de centres d'études suisses et européens souffrant de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID. L'étude basée sur les biomarqueurs n'enrôlera que les patients qui sont également testés positifs pour la protéine pathogène W-ENV, dans le but de réduire leurs conditions invalidantes.

Des études universitaires à grande échelle indiquent que plus de 10 % des personnes infectées par le SRAS-CoV-2 ne se rétablissent pas complètement et/ou développent de nouveaux symptômes, avec une forte proportion de troubles neurologiques et/ou psychiatriques. Avec plus de 500 millions de cas confirmés de COVID-19 dans le monde, dont plus de 250 millions en Amérique du Nord et en Europe occidentale, ce problème est désormais reconnu comme une urgence majeure de santé publique, car il touche des millions de personnes. GeNeuro est à l'avant-garde de la lutte contre ce problème avec la première approche de médecine personnalisée avec un traitement basé sur les biomarqueurs.

Des études publiées en 2021 ont montré que l'expression du W-ENV était déclenchée par le SRAS-CoV-2 dans les globules blancs d'environ 20 % des donneurs sains, ce qui suggère une susceptibilité individuelle. De plus, des études récentes ont montré que la protéine pathogène W-ENV est détectable dans le sang de 20 à 40% des patients post-COVID. Cette présence des mois après l'infection initiale par le COVID soutient l'hypothèse biologique de son rôle dans les syndromes à long terme dont souffrent ces patients.

GeNeuro a développé le temelimab, un anticorps spécifique contre la protéine W-ENV, qui a montré des résultats prometteurs dans les essais de phase II dans la sclérose en plaques contre les marqueurs IRM de la neurodégénération. Le temelimab a montré une excellente sécurité et une bonne tolérance chez plusieurs centaines de patients traités pendant 2 ans ou plus. La capacité de détecter la protéine W-ENV chez les patients post-COVID souffrant de troubles neuropsychiatriques permet d'identifier un groupe bien défini de patients qui seront traités dans le but d'améliorer leur état.

© S&P Capital IQ 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur GENEURO SA
31/08
30/08
20/07
13/07
21/06