SMI

SMI
Cours en différé. Temps Différé  - 15/08 17:31:18
11171.54PTS +0.39%

Bourse Zurich: les nuages s'amoncellent

29/06/2022 | 08:46

Zurich (awp) - La Bourse suisse s'acheminait mercredi vers un nouvel accès faiblesse dans les premiers échanges, minée par des données conjoncturelles décevantes et à la veille d'un pointage sur l'inflation aux Etats-Unis. L'allègement du carcan sanitaire en Chine n'a pas suffi à insuffler mardi un regain d'optimisme aux principaux indices outre-Atlantique, déprimés par une confiance des consommateurs en berne au pays de l'oncle Sam.

Le Dow Jones s'est replié de 1,56%, le Nasdaq a chuté de 2,98% et le S&P 500 de 2,01%.

"Les observateurs seraient bien inspirés d'arrêter d'observer les marchés boursiers américains pour y déceler de la sagesse économique, car l'évolution des cours la nuit dernière confirme que cette partie du monde financier a aussi peu de clairvoyance que le reste", tacle désabusé Jeffrey Halley, analyste auprès du courtier en ligne Oanda.

"La publication de l'inflation (PCE) demain pourrait être un véritable 'game changer' pour les indices", prévient de son côté John Plassard, de Mirabaud Banque.

A 08h07, le préSMI concocté par Julius Bär abandonnait 0,75% à 10'728,28 points, sur un front rouge uni.

Le géant genevois de l'inspection et de la certification SGS (-0,5%) affichait les moins mauvaises prédispositions, malgré un coup de rabot passé par Goldman Sachs sur son objectif de cours.

Credit Suisse à l'inverse (-1,4%) se préparait à démarrer de la ligne des stands, sans indication particulière. UBS lâchait déjà 1,0%.

Le détail des coupes prévues par Novartis (-0,9%) dans ses effectifs, ébruité mardi soir dans la presse, ne profitait guère au mastodonte pharmaceutique au régime forcé. L'autre poids lourd du domaine Roche (-0,6%) faisait comparativement presque bonne figure. Le paquebot alimentaire Nestlé lâchait aussi 0,6%.

Le chimiste de la construction Sika (-0,8%) a inauguré un nouveau site de production aux Etats-Unis.

Le grossiste en produits thérapeutiques et exploitant d'officines Galenica (-0,6%) a repris les activités de distribution de l'homéopathe hexagonal Boiron en Suisse.

Sur le marché élargi, VAT et Comet (-1,5%) faisaient les frais de commentaires d'analystes peu amènes.

Le laboratoire Santhera (pas référencé) va devoir patienter quatre à six mois de plus sur une homologation espérée du vamorolone contre la myopathie de Duchenne aux Etats-Unis, en raison de l'impréparation d'un sous-traitant.

Romande Energie (pas couvert) a essuyé un désaveu du juridique dans le dossier des tarifs régulés de l'électricité.

jh/rq

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SMI
18:40
18:16
18:09
16:06
14:01