A tous les coups elles gagnent

03/02/2021 | 09:05

La belle dynamique entrevue lundi sur les marchés financiers s'est poursuivie hier, permettant aux indices de revenir au contact de leurs meilleurs niveaux récents. Les publications d'entreprises n'y sont pas pour rien, avec des performances globalement meilleures que prévu, en tout cas dans des proportions inattendues. Les grandes entreprises de l'économie numérique prouvent une fois encore leur agilité dans l'environnement actuel.

A priori, les chiffres annoncés après la clôture de Wall Street hier soir par Amazon.com et Alphabet (Google) ne sont pas de nature à changer la donne. Si le groupe de Jeff Bezos continue son implacable ascension, ce sont les performances d'Alphabet qui suscitent le plus d'engouement. "Gros dépassements d'objectifs de A à Z. Must-have pour 2021", s'enthousiasme l'analyste de Jefferies Brent Hill, qui a relevé de 2150 à 2400 USD son objectif de cours pendant la nuit. Comme ses confrères, il salue la vigueur retrouvée des dépenses publicitaires, alimentée par les grandes marques et la distribution. Certains spécialistes craignaient des trous d'air liés à l'évaporation des budgets des acteurs de l'événementiel et du tourisme : il semblerait que la place a rapidement été prise par d'autres.

Finalement, il faut peut-être se rendre à l'évidence : après avoir été qualifiées de valeurs de croissance jusqu'à l'année dernière puis de valeurs défensives pendant la pandémie, les entreprises comme Amazon et Alphabet méritent peut-être aussi le label "cycliques". Il ne manquerait plus qu'elles versent un dividende pour qu'elles se parent de toutes les vertus boursières. En réalité, c'est déjà indirectement le cas : avec 70 Mds$ consacrés aux rachats d'actions en 2020, Alphabet a "restitué" l'équivalent d'un dividende de 5,4% à ses actionnaires l'année dernière. Qui dit mieux ?

Les publications de la semaine sont un peu tout feu, tout flamme, parce qu'elles concernent essentiellement des entreprises dont on se doutait bien qu'elles n'auraient pas eu trop à souffrir des restrictions liées à la pandémie. Mais la tendance est même un peu plus générale, à l'image de Sony et de Siemens ce matin. Il n'y a évidemment pas les mêmes paillettes pour l'hôtellerie et les transports, qui ont connu une annus horribilis mais qui pourraient entrevoir le bout du tunnel. L'équation a l'air plus complexe pour d'autres industries, comme le secteur pétrolier. Les résultats y sont extrêmement dégradés, ce qui force tous les acteurs à se transformer au pas de charge, et leurs perspectives de long terme ont l'air de ressembler aux scénarios les plus défavorables qu'ils avaient imaginés. Le prix à payer pour un réveil tardif.

Quelques mots pour terminer sur les actualités dominantes du début de matinée. En Italie, la présidence est allée chercher Mario Draghi pour former un nouveau gouvernement. La retraite de l'ex-patron de la BCE n'aura pas duré bien longtemps. Je ne suis pas un assez fin connaisseur de la politique italienne pour savoir s'il a des chances d'aboutir, mais l'Italie tiendrait là un sérieux client dans ses relations avec Bruxelles. Et l'on reparle d'Amazon.com puisque son patron et "homme le plus riche du monde" Jeff Bezos a annoncé hier soir qu'il allait céder les commandes opérationnelles à Andy Jassy, tout en restant président exécutif. Aux Etats-Unis toujours, Janet Yellen convoque les régulateurs pour évoquer la fronde des investisseurs individuels dans le cadre de la désormais célèbre affaire GameStop. Enfin, ça bruisse de rumeurs autour d'Apple et de ses velléités d'entrée sur le marché automobile : Kia Motors flambe en bourse en Corée ce matin sur des rumeurs d'entrée du Californien dans son capital.

Le CAC40 gagne 1% à 5620 points peu après l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Grosse journée de publication pour les indicateurs PMI finaux des services. L'inflation européenne de janvier (11h00) et l'étude ADP sur l'emploi aux Etats-Unis (14h15) seront aussi très suivies. Ce matin en Chine, le PMI Caixin des services de janvier est ressorti en zone d'expansion mais bien moins dynamique que prévu (52 vs 55,5 au consensus).

L'euro se négocie 1,20397 USD. L'once d'or grappille quelques cents à 1840 USD. Le pétrole est proche de l'équilibre à 55 USD le baril WTI et à 57,70 USD le baril de Brent. Le rendement de l'obligation d'État américaine atteint 1,10% sur 10 ans. Le Bitcoin rebondit de 3 % à 36 640 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adevinta : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 160 NOK.
  • Aviva : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 425 GBp.
  • Bucher : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 420 à 530 CHF.
  • Commerzbank : Jefferies reste neutre avec un objectif de cours relevé de 5 à 6,20 EUR.
  • Engie : HSBC revalorise de 14,10 à 15,70 EUR.
  • Ferrari : Citigroup passe de neutre à vendre en visant 160 EUR.
  • Fresenius Medical Care : LBBW passe d'acheter à conserver en visant 60 EUR.
  • J Sainsbury : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 247 GBp.
  • Jenoptik : Baader Helvea reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 26 à 31 EUR.
  • Lundin Energy : RBC passe de performance sectorielle à surperformance en visant 260 SEK.
  • Novozymes : Berenberg passe de vendre à conserver en visant 370 DKK.
  • Noxxon : Genesta reste à l'achat fort avec un objectif de cours réduit de 1,05 à 0,80 EUR.
  • Persimmon : Barclays passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 3000 GBp.
  • Prudential Plc : Société Générale passe de vendre à conserver en visant 1250 GBp.
  • Rieter : Stifel passe de conserver à acheter en visant 145 CHF.
  • Ryanair : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours réduit de 17,50 à 16,30 EUR.
  • Solaria : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 26 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des entreprises

  • Publicis : les résultats sont plutôt meilleurs que prévu en 2020, tandis que la rentabilité devrait légèrement progresser cette année. Le management à une nouvelle fois affirmée qu'aucun projet de rapprochement avec un autre acteur du secteur n'est dans les tuyaux.

Annonces importantes

  • Une procédure de conciliation a été ouverte par le Tribunal de commerce de Paris à l'égard de Pierre & Vacances et de certaines de ses filiales, pour quatre mois.
  • Deux administrateurs représentant les salariés rejoignent le conseil d'administration de Soitec.
  • GTT fait certifier l'une de ses innovations.
  • Marie Brizard a levé 100,9 M€ dans le cadre de son augmentation de capital.
  • Icade a présenté sa stratégie bas carbone.
  • bioMérieux obtient le marquage CE pour Nephrocheck.
  • Figeac Aero supprimera moins de postes que prévu.
  • Biophytis lance son offre publique en vue d'une Introduction en bourse aux États-Unis.
  • Stentys convoque une assemblée générale en vue de la dissolution de la société.
  • Pherecydes Pharma s'introduit sur Euronext Growth.
  • Les notes en réponse aux OPR les visant ont été déposées par La Foncière Verte et Selectirente.
  • Medincell fait entrer trois nouveaux produits en développement réglementaire.
  • Dropbox propose le logiciel Soda PDF de Claranova dans son App Center.
  • SpineGuard signe une collaboration au projet européen FAROS.
  • Paluel-Marmont (Compagnie Lebon) et ses coinvestisseurs cèdent leur participation dans Sogetrel
  • Hopscotch, Umanis, Navya, Bassac, Viel, SQLI, Roche Bobois, Les Constructeurs du Bois, Société Anonyme d'Explosifs ont publié leurs résultats et/ou leurs perspectives.

Dans le monde

Résultats des entreprises :

  • AB Volvo : les résultats du T4 sont supérieurs aux attentes au niveau du résultat opérationnel.
  • Alibaba : les résultats dépassent les attentes mais le titre souffre du fait d'une régulation plus sévère.
  • Alphabet : les résultats dépassent les attentes. Le titre flambe hors séance.
  • com : Jeff Bezos va passer la conduite opérationnelle sur des résultats 2020 inédits. Le titre est quasiment stable hors séance.
  • Amgen : les trimestriels dépassent les attentes mais le titre réagit peu après la séance.
  • Banco Santander : la banque espagnole accuse une lourde perte en 2020.
  • Novo Nordisk : les résultats 2020 sont conformes aux attentes des analystes.
  • Siemens : le groupe allemand a relevé ses projections de résultats et de chiffre d'affaires.
  • Sony : les résultats du trimestre clos le 31 mars seront plus élevés que prévus.

Annonces importantes

  • The Kraft Heinz en passe de céder Planters à Hormel pour 3 Mds$.
  • Kia Motors s'envole en bourse après la rumeur d'un investissement d'Apple au capital.
  • Daimler serait très proche d'une décision sur l'introduction en bourse ou non de sa filiale poids-lourd, selon Bloomberg.
  • Le vaccin Covid-19 d'AstraZeneca est efficace à 76% pendant trois mois après une seule injection.
  • Shiseido vend sa division soins personnels à CVC pour 1,5 Md$.
  • FAW s'intéresserait à Brilliance, le partenaire chinois de BMW.
  • UBS Group a racheté 2 MdsCHF d'actions lors de son programme de rachat 2018/2021.
  • GameStop proche de 60 % à la clôture, à 90 USD.
  • The Boeing Company lance une émission de 10 Mds$ pour refinancer sa dette.
  • Vodafone va introduire en bourse le mois prochain à Francfort sa filiale d'antennes Vantage Towers, qui pourrait être valorisé 3 Mds€.
  • Nestlé se rapproche d'un accord pour la vente de Poland Spring à One Rock.
  • Uber va acheter le site de vente d'alcool en ligne Drizly pour 1,1 Md$.
  • Sika se renforce dans le béton armé en Suède.
  • Zentralbahn achète de nouveaux trains à crémaillère à Stadler.

Ça publie aujourd'hui. PayPal, Qualcomm, AbbVie, Novo Nordisk, Siemens, Sony, GlaxoSmithKline, Orsted, AB Volvo, Banco Santander, Vodafone, Publicis

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
09:05
14/04
13/04
12/04
09/04