Constellium: ventes et performance opérationnelle en hausse en 2019

20/02/2020 | 14:53

Paris (awp/afp) - Le groupe Constellium (produits en aluminium) a dégagé en 2019 un bénéfice net de 64 millions, divisé par trois par rapport à 2018 où il avait bénéficié d'un gain exceptionnel lié à la vente d'actifs, mais les ventes et la performance opérationnelle ont progressé.

Le chiffre d'affaires annuel a totalisé 5,9 milliards d'euros, en croissance de 4%, a annoncé le groupe jeudi dans un communiqué. L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté, indicateur de référence du groupe, est en hausse de 13% à 562 millions d'euros.

Le progression est conforme aux objectifs, entre 12% et 14%.

Les ventes et l'Ebitda sont légèrement supérieurs au consensus établi par l'agence financière Bloomberg.

Le directeur général de Constellium, Jean-Marc Germain, cité dans le communiqué, a salué des "résultats solides", portés par l'activité des divisions Emballage et Produits laminés pour l'automobile (P-ARP) et Aéronautique et Transports (AT).

La croissance des ventes du segment P-ARP est notamment liée à l'intégration de la société américaine Bowling Green, qui produit des tôles d'aluminium pour l'automobile, dont Constellium avait acquis la totalité à la fin 2018.

M. Germain a souligné que 2019 marquait le troisième exercice consécutif avec une croissance à deux chiffres de l'Ebitda ajusté (hors charges de restructuration ou dépréciations d'actifs et autres éléments non récurrents).

Il a également mis l'accent sur une forte génération de trésorerie disponible de 175 millions d'euros. En 2018, le "free cash flow" était négatif à hauteur de 225 millions d'euros.

Le directeur général s'est déclaré "optimiste pour 2020". Le groupe se fixe pour objectifs une hausse de l'Ebitda ajusté comprise entre 6% et 9% et une génération de trésorerie positive comprise entre 125 et 175 millions d'euros.

Sur le seul quatrième trimestre, les ventes ont atteint 1,4 milliard d'euros, en baisse de 2% sur un an. Le recul est notamment lié à des expéditions en baisse dans le segment Aéronautique et Transports et des prix du métal en repli.

Le groupe a dégagé un bénéfice net de 22 millions d'euros (contre une perte nette de 57 millions un an auparavant) et un Ebitda ajusté en hausse de 15% à 121 millions d'euros.

afp/jh

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
00:15
24/11
24/11
24/11
24/11