Le plan d'investissement extérieur de l'UE: premiers projets en Afrique et dans le voisinage de l'Union

Envoyer par e-mail
11/07/2018 | 13:13

Dans le cadre de son plan d'investissement extérieur, l'UE a donné son feu vert, le 10 juillet, à un ensemble de programmes de garantie financière d'une valeur approximative de 800 millions d'euros. Selon les estimations, ceux-ci contribueront à mobiliser 8 à 9 milliards d'euros d'investissements publics et privés en Afrique et dans le voisinage de l'Union.

La décision d'hier marque une étape décisive sur la voie de la réalisation des investissements en Afrique et dans le voisinage de l'Union par le plan d'investissement extérieur (PIE) de l'UE, qui devrait permettre de mobiliser 44 milliards d'euros d'investissements grâce à une contribution de l'UE d'un montant de 4,1 milliards d'euros. Le PIE vise à favoriser une croissance inclusive, la création d'emplois et le développement durable et, ainsi, à s'attaquer à certaines des causes profondes de la migration irrégulière.

L'un des nouveaux programmes bénéficiera par exemple aux citoyens qui ont actuellement des difficultés pour emprunter de l'argent à des taux abordables, comme les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays, réfugiées ou rapatriées. Un autre programme permettra à plus de 25 000 petites entreprises d'accéder à des comptes mobiles et à des crédits à long terme, afin de soutenir l'inclusion financière engendrée par les diasporas, les familles de migrants et les rapatriés.

La haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini a déclaré à ce propos: «Le plan d'investissement extérieur de l'UE a déjà commencé à apporter des avantages tangibles aux citoyens de nos pays partenaires. Ces programmes de garantie pour des investissements durables donnent désormais accès à des crédits abordables aux personnes qui ont été contraintes de fuir leur pays et à celles qui avaient fui leur patrie mais qui l'ont regagnée récemment pour reconstruire leur vie, pour créer de petites entreprises ou avoir accès aux nouvelles technologies. Ce plan vise à construire un nouveau présent pour de nombreuses personnes et pour leurs pays; il s'agit de changer leur vie, maintenant et pour de bon.»

Et Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement, d'ajouter: «Nous sommes en bonne voie pour réaliser l'engagement pris dans le cadre du plan d'investissement extérieur: depuis son lancement en septembre dernier, nous avons mobilisé 800 millions d'euros sous la forme de garanties et 1,6 milliard d'euros sous la forme de financements mixtes, ce qui se traduira globalement par plus de 22 milliards d'euros d'investissements publics et privés. Cela soutiendra les investissements indispensables dans le développement durable et la création d'emplois décents, en particulier en Afrique.»

Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations d'élargissement, s'est quant à lui exprimé en ces termes: «Nous voulons voir les nouvelles garanties de l'UE que nous avons annoncées hier se traduire en projets concrets, novateurs et durables sur le terrain, vecteurs d'un véritable changement pour les citoyens. Une prospérité accrue dans le voisinage immédiat de l'UE n'est pas uniquement bénéfique pour nos économies et entreprises européennes. Il s'agit d'un investissement à long terme dans la stabilité et la sécurité de nos partenaires du voisinage et pour l'Europe.»

Le pilier financier du plan d'investissement extérieur se compose de deux volets:

  • le fonds de garantie (représentant un montant total de 1,5 milliard d'euros d'ici à 2020): le 10 juillet, l'UE a affecté un montant de 800 millions d'euros provenant de la garantie du Fonds européen pour le développement durable. Cela devrait permettre de mobiliser 8 à 9 milliards d'euros d'investissements publics et privés. Les garanties porteront sur des opérations dans plusieurs domaines: financements accordés à de petites entreprises, notamment dans le secteur agricole, villes durables, énergie durable et connectivité, et accès à l'internet et aux services numériques.
  • les mécanismes de financement mixte (représentant un montant total de 2,6 milliards d'euros d'ici à 2020): depuis 2017, l'UE a alloué un montant total de 1,6 milliard d'euros pour des interventions combinant des subventions de l'UE et des prêts («financement mixte»). Cela contribuera à mobiliser jusqu'à 14,6 milliards d'euros d'investissements. Ces programmes couvriront des domaines tels que les transports, l'énergie, l'environnement, l'agriculture, le développement urbain, et permettront également d'améliorer l'accès au financement pour les micro-, petites et moyennes entreprises locales.

Le PIE est aussi ouvert aux contributions d'autres bailleurs de fonds, notamment les États membres de l'UE, les pays tiers et les acteurs philanthropiques privés. Les discussions avec de tels donateurs potentiels ont prouvé l'approche innovante, attractive et ambitieuse du PIE. Dans ce contexte, l'UE a également salué la première contribution majeure de la fondation Bill & Melinda Gates, d'environ 53 millions d'euros (62 millions de dollars). Elle attirera de nouveaux investissements pour encourager la recherche et l'innovation dans la santé en ligne dans les environnements moins développés et fragiles.

La décision du 10 juillet a été prise par le conseil stratégique du Fonds européen pour le développement durable. Ce conseil est composé de représentants des États membres de l'UE, du Parlement européen (en qualité d'observateur), de la Commission européenne (qui préside la réunion), du Service européen pour l'action extérieure et de la Banque européenne d'investissement. Les pays partenaires et les parties prenantes régionales peuvent aussi y participer en tant qu'observateurs.

Contexte

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a pour la première fois proposé le plan d'investissement extérieur de l'UE en 2016, et il a été officiellement lancé en 2017. Il s'appuie sur l'expérience fructueuse du «plan Juncker», qui a déjà généré des centaines de milliards d'investissements en Europe. Adapté aux spécificités des pays partenaires de l'UE en Afrique et dans le voisinage de l'Union, il vise à favoriser une croissance inclusive, la création d'emplois et le développement durable et, ainsi, à s'attaquer à certaines des causes profondes de la migration irrégulière.

Ce plan se compose de trois piliers: le pilier financier, avec son Fonds européen pour le développement durable, qui représente un montant de 4,1 milliards d'euros; une assistance technique destinée à aider les bénéficiaires à mettre au point des projets viables et attrayants sur le plan financier; ainsi qu'un dialogue stratégique visant à améliorer le climat d'investissement et l'environnement des entreprises dans nos pays partenaires.

L'accord intervenu sur les premiers programmes de garantie concerne le pilier financier du PIE, et ouvre la voie à la signature des premiers contrats pour des accords de garantie avec les institutions financières partenaires admissibles dès le second semestre 2018. Ces institutions utiliseront alors les garanties de l'UE pour financer de nouveaux projets de développement et attirer des investissements privés supplémentaires.

Les garanties permettent de réduire certains risques spécifiques inhérents aux investissements dans des projets menés dans les pays partenaires de l'UE en Afrique et dans le voisinage de l'Union. Cela contribuera à amener des investissements privés dans des domaines où l'aide publique au développement n'aurait pas suffi à elle seule pour permettre le lancement de projets, ainsi que dans ceux où les investissements n'auraient pas été effectués autrement, ou dans ceux où les investissements n'auraient pas eu la même ampleur - ce que l'on appelle l'additionnalité.

Pour en savoir plus

MÉMO - Questions et réponses sur le plan d'investissement extérieur de l'UE

Informations détaillées sur les douze instruments de garantie pour produits d'investissement approuvés hier

Rapport opérationnel PIE/FEDD 2017

Page web consacrée au plan d'investissement extérieur et guichet unique le concernant

La Sté Union européenne a publié ce contenu, le 11 juillet 2018, et est seule responsable des informations qui y sont renfermées.
Les contenus ont été diffusés par Public non remaniés et non révisés, le11 juillet 2018 11:13:00 UTC.

Envoyer par e-mail