Qu'est-ce que l'ISR au sein de La Banque Postale Asset Management

Envoyer par e-mail
28/08/2019 | 11:46
Directrice Thématiques Durables au sein de La Banque Postale Asset Management



Comment définissez-vous l’ISR à La Banque Postale Asset Management ?

L’Investissement Socialement Responsable répond à trois objectifs. C’est tout d’abord un levier indispensable pour permettre aux marchés financiers de jouer un rôle vertueux dans l’économie réelle. Par ailleurs, c’est une réponse apportée aux grands enjeux de la société tels la démographie, l’urbanisation, l’environnement, le climat, l’agriculture, l’alimentation, la santé publique… Enfin, c’est une manière d’inciter les entreprises à faire évoluer leurs pratiques de développement durable.

Des thématiques durables


 

Quelle évolution l’ISR a-t-elle connu au fil du temps ?

LBPAM a créé le 1er fonds solidaire en 1997 et la gamme grand publique a été lancée en 2001 avec un fonds investi dans les actions des pays de la zone euro et un fonds diversifié porté sur la thématique des droits humains intitulé « Libertés et Solidarités ».
En 2009, suite à l’adhésion de LBPAM aux PRI (Principes pour l’Investissement Responsable), une gamme de fonds obligataires a été conçue en complément. Parallèlement, un fonds sur la thématique environnementale a été créé « ISR Actions Environnement », devenu depuis un fonds phare de la maison.
En 2016, la fusion entre LBPAM et Federis gestion d’actifs a conduit l’équipe ISR à prendre davantage d’ampleur en devenant une équipe de recherche et de gestion.
En 2018, la décision a été prise de rendre toute la gestion entièrement responsable à un horizon de 2020. Nous avons aujourd’hui une vingtaine de fonds ISR qui ont obtenu un label de reconnaissance.

6 Principes pour l’Investissement Responsable parrainés par l’ONU





Concrètement, comment s’est déployée la généralisation de l’ISR chez LBPAM ?

L’ISR constituant désormais un objectif pour l’ensemble de la gestion, en a découlé une profonde modification dans, la manière de travailler, la manière de communiquer notamment via les DICI, les prospectus, les rapports annuels, les reportings mensuels …

Cette modification devrait à terme impacter l’ensemble des fonds ouverts de la maison. Un calendrier a été établi de manière à opérer les ajustements nécessaires au fur et à mesure de l’obtention des labels sollicités.

Labels et Récompenses ISR obtenus




Quelle est la composition de l’équipe dédiée ?

L’équipe de gestion et recherche Thématiques durables se compose actuellement de cinq gérants, de quatre analystes, et d’une personne dédiée à l’analyse quantitative.
Cette équipe poursuit trois missions différentes. En premier lieu, celle de gérer des fonds de thématiques durables telles que les énergies renouvelables, l’économie circulaire, l’agriculture et l’alimentation soutenables, les bâtiments verts, la santé et le bien-être, le développement inclusif… Par ailleurs, elle est chargée d’exécuter la politique de vote et d’engagement de LBPAM. Enfin, elle accompagne l’ensemble des équipes de gestion et d’analyse de la société dans la bascule au 100% ISR. Nous accompagnons les gérants et analystes financiers dans l’acquisition de l’expertise d’analyse extra-financière.

Equipe Gestion & Recherche thématiques durables




Etes-vous membres d’organisations internationales consacrées à l’ISR ?

Absolument, nous avons exprimé notre volonté de participer à plusieurs initiatives. En cela, nous sommes membres d’organisations à vocation académique comme le Cambridge Institute for Sustainability, la chaire Finance durable et Investissement responsable (impliquant la Toulouse School of Economics et à l’école Polytechnique). Parmi les sujets importants auxquels nous réfléchissons collectivement actuellement, nous pouvons mentionner la notion d’impact à partir de classes d’actifs côtés ou encore l’alignement sur la trajectoire 2 degrés des portefeuilles d’investissement (indicateurs de mesure, outils de communication).
Nous sommes également membres de groupes à vocation sociale comme Access to Medecine, une ONG qui réalise des études a propos d’une douzaine de sociétés pharmaceutiques et qui cherche à atteindre de meilleures pratiques pour un plus large accès à la santé ; ou FAIRR une ONG dédiée à l’agriculture et à la protection animale ; Tobacco Free Finance Pledge qui suppose l’exclusion du tabac de tous nos portefeuilles ouverts.
Dans la sphère environnementale, nous avons adhéré à un groupe sur la TCFD (initiative lancée par Michael Bloomberg en 2016 visant à améliorer le reporting sur le risque climatique), le CDP, le Protocole de Montréal, les Green Bonds Principels.
Sur un plan plus généraliste, nous faisons partie de Paris Europlace.
L’adhésion à l’ensemble de ces programmes et organisations nous permet de contribuer pleinement à la définition de normes et de standards d’une industrie encore en pleine évolution.
Elle nous aide également à mieux formaliser notre politique d’engagement et à nous rendre plus utile dans notre activisme auprès des entreprises dans lesquelles nous sommes investis.
Enfin, elle nous confère davantage de visibilité qui nous pousse à renforcer notre transparence sur les risques environnementaux, sociaux, et de gouvernance avec les différentes parties prenantes avec lesquelles nous interagissons.

La Banque Postale Asset Management, un acteur engagé



© Easybourse 2019
Envoyer par e-mail