Taux : vive réaction aux dernières 'minutes' de la BCE.

Envoyer par e-mail
11/01/2018 | 18:49
(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires européens chutent lourdement: ils ne digèrent pas le changement de ton qui transparaît du résumé de la dernière réunion de la BCE.

Les 'faucons' donnent de la voix: 'face à un contexte économique solide, le conseil prévoit de revisiter ses indications prospectives tôt cette année'.
Ce devrait être l'occasion de valider l'anticipation de l'extinction du 'QE' en septembre prochain et peut-être de réévaluer le discours relatif à l'inflation qui restait très serein et incitait à parier sur des taux maintenus à zéro pendant encore 12 à 18 mois.
Il est peut-être prématuré de juger la ligne 'Draghi' (très 'colombe') minoritaire, mais il est certain qu'elle ne fait plus l'unanimité.

Le rendement des Bunds fait un bond de plus de +5Pts à 0,53%, celui de nos OAT se tend également de +5Pts à 0,87%.
De façon synchrone, la dégradation avoisine +2,2Pts sur les 'BTP' à 2,06% et de +2% sur les Gilts britanniques à 1,306%.

Les T-Bonds US se stabilisent entre 2,55 et 2,56% et le '2 ans' tutoie plus que jamais les 2% (à 1,975%).
Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats Unis (au 6 janvier) progressent de +11.000 à 261.000, les prix à la production industrielle (PPI) reculent de -0,1% en décembre, en données brutes comme en données 'core' (hors alimentation et énergie).

En Europe, les chiffres macroéconomique du jour restent robustes: l'Allemagne fait éat d'une 1ère estimation de croissance à +2,2% à fin 2017, les excédents commerciaux auraient atteint 38MdsE.

Dans l'Eurozone, la production industrielle au titre du mois de novembre est ressortie en hausse de +1%.
Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Envoyer par e-mail