ADF GROUP INC.

DRX
Temps Différé Toronto Stock Exchange - 21:19:53 06/02/2023
2.150 CAD  0.00%

Des islamistes présumés tuent au moins 14 civils dans une attaque à l'est du Congo

31/08/2022 | 15:06

Des militants islamistes présumés ont tué au moins 14 civils et en ont enlevé plus d'une douzaine d'autres lors d'une attaque dans l'est de la République démocratique du Congo, ont déclaré mercredi un témoin et un groupe local de défense des droits de l'homme.

Un porte-parole de l'armée a confirmé l'attaque, qui a eu lieu dans la province d'Ituri mardi soir, et l'a imputée aux Forces démocratiques alliées (ADF), une milice ougandaise active dans l'est du Congo depuis les années 1990, qui a prêté allégeance à l'État islamique.

L'armée a tué cinq combattants et sauvé une fillette de cinq ans qui avait été enlevée, a déclaré le porte-parole Antony Mwalushayi. Il n'a pas donné de bilan des victimes civiles.

Gilbert Sivamwenda, président du groupe local des droits de l'homme pour la chefferie de Babila Babombi, a déclaré qu'il y avait 16 morts à Biakato, dont 14 civils et deux combattants de l'ADF.

Une quinzaine de fermiers sont également portés disparus et plusieurs autres personnes sont introuvables et ne répondent pas aux appels, a déclaré Sivamwenda.

"La nature de l'attaque était terrifiante. Ils ont pillé mon magasin avant d'emmener cinq membres de ma famille dans la brousse", a déclaré Augustin Kyala Malembe, un habitant de Biakato, qui a également compté 16 morts et affirmé que des dizaines de personnes avaient été enlevées.

"L'armée est intervenue mais le mal était fait".

Les ADF effectuent fréquemment des raids meurtriers sur les villages de l'est du Congo malgré les opérations conjointes des armées congolaise et ougandaise pour les éradiquer. Le groupe a tué environ 40 civils dans cinq villages lors d'une série d'attaques entre jeudi et lundi.

© Zonebourse avec Reuters 2023
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
06:00
05:42
05:38
04:53
04:47