REWORLD MEDIA

ALREW
Cours en temps réel. Temps réel  - 24/06 17:35:04
6.17EUR +3.35%

Reworld Media : L'Ami des Jardins – Une nouvelle formule avec les meilleurs experts pour guider les lecteurs !

26/04/2022 | 11:00

NOUVEAU !

NOUVELLE FORMULE

EN KIOSQUE DÈS MAINTENANT

Une nouvelle formule avec les meilleurs experts pour guider les lecteurs !

Nouveau graphisme + aéré, nouvelle maquette + moderne, enrichissement éditorial avec de nouveaux rendez-vous… L'Ami des jardins propose aujourd'hui :

+ de gestes

pratiques & techniques

NEW

> C'EST DÉJÀ DEMAIN

De l'actu, des infos jardin… Ce mois-ci, un sujet sur « Eau de Paris s'engage pour la biodiversité »

NEW

> LE NOUVEAU CAHIER

PRATIQUE 100% BIO 24 pages indispensables de gestes et d'astuces pour tout réussir au jardin

+ de conseils

de spécialistes jardiniers

NE LAISSEZ PAS LE SOL NU : SEMEZ LA PHACÉLIE !

> DOSSIER DU MOIS

Un grand dossier complet pour accompagner et guider davantage les lecteurs…

Des conseils, des techniques, des gestes pratiques pour réussir son jardin !

Ce mois-ci, « Plantez ensemble fleurs et légumes et créez la biodiversité, l'harmonie du potager entre récoltes et fantaisie… »

> BALADE AU JARDIN

NEW

> POUR OU CONTRE

Un échange de point de vue entre spécialistes Ce mois-ci, « Faut-il tondre sa pelouse ? »

Des visites de jardin, des découvertes, des rencontres avec des passionnés

POUR OU CONTRE

FAUT-IL TONDRE SA PELOUSE ?

énergie, elles produisent dès que possible un épi, puis dépérissent après avoir disséminé leurs graines alentour.

Cette pousse se fait en hauteur et crée un espace rapidement inextricable.

CONTRE La tonte est un non-sens environnemental

précieux pour les plantes potagères ou ornementales. Pour rappel : 9 % des mammifères, 19 % des reptiles, 21 % des amphibiens et 27 % des oiseaux nicheurs étaient menacés de disparition en France en 2015.

SI, AUTREFOIS, LA QUESTION DE LA TONTE NE SE POSAIT PAS, AUJOURD'HUI, DEUX ÉCOLES S'AFFRONTENT. LES DÉTRACTEURS SE FONT UN PEU PLUS NOMBREUX. VOICI L'OPINION DE

Des espèces plus vigoureuses que d'autres prennent le dessus, comme le pâturin annuel qui donne plus facilement des graines. Dans le même temps, des adventices indésirables profitent de la situation pour prospérer. S'installe alors une biodiversité vite incontrôlable.

En évitant de tondre, vous économiserez aussi du carburant. Si la tondeuse est électrique, on ne gaspille pas une énergie non indispensable.

NOS DEUX EXPERTS. ENSUITE, C'EST À VOUS DE TRANCHER !

La broussaille n'est pas loin, comme dans ces prairies abandonnées qui se transforment en taillis en peu d'années.

Éric Lenoir est paysagiste et pépiniériste, spécialiste des plantes aquatiques, dans l'Yonne et auteur du « Grand traité du jardin punk ».

Un jardin n'est pas un lieu où la nature est sauvage, mais un terrain créé par le jardinier. Les végétaux y trouvent leur place. Des interventions régulières maintiennent cet équilibre.

Par la même occasion, on cesse d'émettre et de respirer des gaz d'échappement encore plus nocifs que ceux des voitures. Sans oublier d'autres avantages : moins d'usure et de frais d'entretien du matériel, de fatigue, et plus de temps mieux utilisé (promenade, sieste, cuisine avec les enfants, jardinage, contemplation…).

Sans entretien, le gazon dégénère très vite. Une pelouse tondue n'est pas un désert biologique.

Et la biodiversité doit s'appréhender dans la globalité du jardin, chaque partie apportant sa propre richesse.

ADJ/D.BRANCHE

LE ROBOT DE TONTE, LE MEILLEUR OUTIL

Concrètement, une tonte régulière incite les graminées à produire de nouvelles pousses pour tenter d'aller à l'épiaison.

POUR La tonte est indispensable pour garder le contrôle du gazon

N e pas passer la tondeuse (ou seulement aux endroits où c'est absolument nécessaire) se révèle bénéfique. En effet, le jardin se montre plus résistant à la sécheresse, car les herbes hautes sont plus utiles qu'un gazon ras pour garder la fraîcheur, faire de l'ombre au sol et pour capter la rosée ou la brume. Pas besoin d'arroser pour éviter le jaunissement estival et de gaspiller une eau de plus en plus rare. Les plantes à fleurs de la pelouse sont également préservées. Elles sont indispensables à de nombreuses et précieuses espèces de butineurs,

dont les abeilles solitaires et les papillons. D'autant qu'elles contribuent au maintien d'oasis de biodiversité s'inscrivant dans le paysage local.

L'ANTITHÈSE D'UN AMOUR SINCÈRE POUR LE JARDIN

La flore et la faune peuvent y trouver refuge. Cela permet aussi à des plantes méconnues et très jolies de s'épanouir.

Des centaines d'invertébrés, voire de milliers, sont épargnés, car ils ne sont pas hachés ou écrasés par la tondeuse. Grenouilles rousses, mulots, orvets, lézards ou musaraignes passant par là échappent aussi à la lame. Cela augmente les chances de voir apparaître les mantes religieuses et autres auxiliaires très

La famille et les voisins sont alors préservés du bruit lancinant et insupportable de la tondeuse (ou de tout autre engin). Laisser le gazon se développer crée un espace pédagogique dans lequel les enfants découvrent une parcelle de nature, bien plus que sur une herbe rase tout juste bonne aux jeux de ballon. Il faut s'amuser à concevoir des cheminements tondus ludiques et esthétiques donnant l'impression que son jardin est beaucoup plus grand.

Au fil du temps, la pelouse s'épaissit.

Elle se densifie et présente une meilleure résistance au piétinement et à la sécheresse. Et plus il y a de densité, plus la captation de carbone est importante.

Le jardinier doit tondre selon les saisons et les conditions climatiques.

Patrick Glémas Ingénieur agronome, il a été de nombreuses années collaborateur de l'Ami. Il est spécialiste du matériel horticole.

Quand les températures grimpent et que la sécheresse s'installe, la hauteur de coupe doit être relevée pour limiter le stress des graminées. Le robot de tonte est le meilleur outil aujourd'hui, car il intervient en continu. C'est aussi l'«herbicide» le plus efficace du moment, évitant les adventices de se développer.

La place souvent excessive consacrée à la pelouse peut être libérée pour aménager d'autres espaces : potager, massifs de fleurs, vergers, prairies bucoliques… Je proscris aussi les robots-tondeurs qui permettent de faire autre chose pendant que la pelouse «se tond toute seule». Ces appareils représentent le comble de l'usage sans la conscience. Le rapport à la nature devient encore plus consumériste et irrespectueux. C'est le dernier stade avant le gazon synthétique… L'antithèse d'un amour sincère pour le jardin et la nature en général !

A vant de tondre, encore faut-il savoir quel rôle joue la pelouse dans le jardin ! Si c'est une prairie sauvage, inutile de la couper.

plan pour valoriser les plantations du fond, un chemin pour aller d'un endroit à l'autre, une zone tampon entre deux constructions. Ces usages nécessitent que le gazon soit tondu régulièrement.

Si c'est une zone de détente pour les parents, un terrain de jeux pour les enfants et les animaux familiers, un espace convivial pour accueillir la famille et les amis, il faut un premier

Laissées à elles-mêmes, les graminées qui le composent n'ont, en effet, qu'un seul objectif, comme toutes les plantes : se reproduire pour assurer leur pérennité. Mobilisant toute leur

Rien n'empêche, également, d'adapter la fréquence de tonte en fonction des zones du jardin et de leurs usages. Par exemple, les abords de la terrasse nécessitent une pelouse plus fournie et régulière : les tontes y seront donc récurrentes ; les zones en arrière-plan se contentent d'une approche plus légère. Tout est question d'imagination. Mais il ne faut jamais tondre dans le même sens pour ne pas laisser de traces.

E.LENOIR

L'Ami des jardins & de la maison | Mai 2022 81

80 Mai 2022 | L'Ami des jardins & de la maison

4/1/2022 1:48:47 PMADJ_1138_081 81

4/1/2022 1:48:44 PMADJ_1138_080 80

Ce mois-ci, « Le petit jardin de Saint-Fiacre en Essonne »

+ de jardin bio

un nouveau cahier jardin

100% bio

LES MEILLEURS TAGÈTES ?

Tagetes patula, c'est l'œillet d'Inde courant dans les formes à fleurs doubles, aux tons caramel et rouille, mais j'ai une préférence pour ceux à fleurs simples, à l'allure champêtre. Et je ne suis pas la seule : leur pollen et leur nectar sont plus accessibles aux abeilles et autres pollinisateurs.

T. erecta, la rose d'Inde. Haute de 40 à 90 cm, elle fleurit en gros pompons orange ou jaunes. J'adore 'Vanilla', qui illumine le jardin de ses grandes fleurs jaune pâle. T. tenuifolia, annuel, égaie le potager avec ses petites fleurs d'or tout l'été et son fin feuillage aromatique. Vous préférez les teintes « feu » ?

ADJ/P.FERRET

'Red Gem' s'épanouit en une profusion de petites fleurs vermillon. La touffe forme un coussinet de 30 cm sur 40 cm. T. lemmonii, le tagète en arbre, mesure de 80 cm à 1,50 m. C'est une vivace cultivée souvent en annuelle, car elle gèle à -7 °C. On l'aime surtout pour son feuillage où se mêlent des notes d'agrumes et de menthe. Elle s'épanouit tout l'été, en innombrables et ravissantes fleurs simples, mandarine. T. lucida est appelé estragon du Mexique, car son feuillage anisé rappelle celui de cette aromatique. C'est une vivace mesurant 50 à 70 cm, résistante jusqu'à -7 °C.

Entre deux cultures, pour que le sol ne reste pas nu, soumis aux intempéries et au soleil violent, semez la ravissante phacélie ! Même sur une miniparcelle. Lorsqu'elle fleurit en épis tordus semblables à de grosses chenilles violettes, on tombe sous son charme. Elle a de grandes qualités qui font d'elle un engrais vert de premier choix. En descendant profondément, ses racines aèrent le sol et régulent les nutriments en excédent. À la surface, son feuillage fin et fourni empêche les herbes indésirables de s'installer. Comme elle est mellifère, les insectes pollinisateurs s'en régalent. Semez-la de mars à octobre. Laissez-la fleurir et coupez-la avant la montée en graines pour éviter les semis spontanés. Ensuite, soit vous la laissez en surface, soit vous attendez quelques jours avant de l'enfouir. Pour une action plus rapide, broyez-la. Quelques semaines plus tard, vous pouvez commencer une nouvelle culture non sans avoir préalablement ôté les tiges restantes et donné un coup de râteau.

ADJ/D.BRANCHE

AVEC LE CALENDULA, LES LAITUES N'ONT PLUS DE SOUCIS !

Rien de plus confortable pour la laitue que de s'unir aux soucis (Calendula officinalis), ces belles annuelles qui, grâce à leurs sécrétions racinaires, font fuir les nématodes. De plus, les soucis accueillent les syrphes dont les larves se nourrissent de pucerons par centaines. Et leurs couleurs fascinent les papillons. Il est facile de semer, de mars à juillet, à la volée, entre les rangs de salades. Il faut à peine recouvrir les graines à l'aide d'un râteau. Il existe quantité de variétés hormis les plus courants, à teinte jaune d'or et orange. À fleurs très simples, doubles, frisées, citron, ivoire, rouille, jade, à cœur noir, à cœur d'or, à cœur vert… Ils se ressèment très facilement, et vont réapparaître dans votre jardin à des endroits parfois inattendus, voire incongrus.

L'Ami des jardins & de la maison | Mai 2022 37

4/1/2022 10:49:22 AM

Tout sur le potager… De la culture, à la récolte aux recettes de cuisine Ce mois-ci, « Les radis, un peu de piquant dans l'assiette »

L'Ami des Jardins rassemble 1 111 000 lecteurs chaque mois (One next 2021 V3).

Contact : Laure Charvet - Directrice de la Communication - Tél. : 06 23 83 32 04 -lcharvet@reworldmedia.com

Disclaimer

Reworld Media SA published this content on 26 April 2022 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 26 April 2022 08:59:04 UTC.

© Publicnow 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur REWORLD MEDIA
15/06
03/06
01/06
01/06
01/06