SUMITOMO MITSUI FINA

8316
Cours en différé. Temps Différé  - 08/08 08:00:00
4124JPY --.--%

Tokyo finit en recul malgré l'espoir d'un sommet Biden-Poutine sur l'Ukraine

21/02/2022 | 08:05

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a clôturé lundi en baisse à cause des tensions toujours fortes sur l'Ukraine, mais a ralenti ses pertes grâce à la perspective d'un prochain sommet entre les présidents américain et russe.

L'indice vedette Nikkei a lâché 0,78% pour descendre à 26.910,87 points, mais avait brièvement abandonné plus de 2% en début de séance. L'indice élargi Topix a cédé 0,71% à 1.910,68 points.

Au moment où le marché tokyoïte accusait de lourdes pertes en matinée, les présidents américain Joe Biden et russe Vladimir Poutine ont accepté de se rencontrer lors d'un sommet proposé par leur homologue français Emmanuel Macron.

Cette annonce surprise intervient alors qu'une invasion russe de l'Ukraine était donnée pour imminente par les Occidentaux, au vu de l'escalade des tensions ces derniers jours dans l'Est séparatiste ukrainien.

Mais "il est tout à fait possible que ce sommet n'aboutisse à rien, donc les investisseurs vont probablement attendre de voir ses résultats", a commenté Masahiro Ichikawa, stratégiste marchés chez Sumitomo Mitsui DS Asset Management cité par l'agence Bloomberg.

A la Bourse de Hong Kong aussi, l'indice Hang Seng évoluait toujours en repli lundi (-0,76% vers 06H40 GMT).

Au-delà de l'Ukraine, les incertitudes sur l'ampleur du resserrement monétaire à venir aux États-Unis sont une autre source d'angoisse actuellement pour les marchés actions.

Les responsables de la Fed semblent divisés pour l'instant sur l'ampleur à donner de la hausse de ses taux directeurs le mois prochain pour enrayer l'inflation américaine sans casser la reprise économique.

Du côté des valeurs

SHARP DÉSORIENTE SES INVESTISSEURS: le titre du groupe d'électronique Sharp a plongé de 10,12% à 1.181 yens. Les investisseurs ont mal pris son projet annoncé vendredi de racheter la totalité de son ancienne filiale Sakai Display, qui fabrique des dalles LCD et dont il ne détient actuellement plus que 20%.

Sharp, qui est majoritairement détenu depuis 2016 par le groupe taïwanais Foxconn/Hon Hai, avait pourtant tenté l'an dernier de vendre ses parts restantes dans Sakai Display.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen était quasi stable face au dollar, à raison d'un dollar pour 114,95 yens lundi vers 06H45 GMT contre 115,01 yens vendredi à 21H00 GMT.

La devise japonaise se dépréciait en revanche par rapport à l'euro, qui valait 130,68 yens contre 130,21 yens en fin de semaine dernière.

Et l'euro se renchérissait aussi face au dollar, se négociant pour 1,1367 dollar contre 1,1322 dollar vendredi.

Le marché du pétrole refluait après l'annonce du sommet Biden-Poutine sur l'Ukraine: après 06H30 GMT le cours du baril de WTI américain perdait 0,29% à 90,81 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord cédait 0,42% à 93,15 dollars.

etb/lum

© AWP 2022
Copier lien
Toute l'actualité sur SUMITOMO MITSUI FINANCIAL GROUP, INC.
29/07
29/07
29/07
29/07
19/07